Le coup de bill’art du Soir : Oscar Niemeyer, le témoin des siècles

Lesoir; le Dimanche 9 Decembre 2012
2

Par Kader Bakou
«Mon vrai nom est Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares.
Ribeiro et Soares sont deux noms de famille d'origine portugaise,
Almeida est arabe et Niemeyer allemand. Je dois avoir en outre un peu de
sang noir et indien», répondait Oscar Niemeyer à ceux qui lui posaient
des questions sur ses origines. L’architecte brésilien décédé mercredi
dernier à Rio de Janeiro a fait de fréquents séjours en Algérie surtout
dans les années 1970. Il aimait flâner dans la Casbah d’Alger. Parmi ses
œuvres algériennes figurent l’université Mentouri de Constantine et
l'université Houari-Boumediène de Bab Ezzouar, à Alger. Il a également
dessiné et conçu l'école d'architecture d'El-Harrach (Alger), ainsi que
la salle omnisports du 5 Juillet, la fameuse «Coupole» blanche qui
rappelle aussi une coquille d’œuf ou encore une soucoupe volante. En mai
2012, Oscar Niemeyer signe une de ses dernières œuvres, la Bibliothèque
arabo sud-américaine d'Alger, dont la réalisation sera lancée en 2013 à
Zeralda. A travers le monde, il a participé à la réalisation de plus de
600 œuvres dont le siège de l’ONU à New York qui a inspiré à Alfred
Hitchcock certaines scènes du film La mort aux trousses(1959), avec Gary
Grant dans le rôle principal. Au Brésil, il a construit avec l’urbaniste
Lucio Costa et le paysagiste Roberto Burle Max, Brasilia, l'actuelle
capitale du Brésil, inaugurée en 1960, une œuvre monumentale qui lui a
valu le prix Pritzker, en fait le Nobel de l'architecture, en 1988. Ce
communiste de cœur, ami de Fidel Castro, a aussi construit le siège du
Parti communiste français à Paris, un monument historique classé. La
présidente brésilienne Dilma Rousseff a déploré la perte d'un des génies
du Brésil, le qualifiant aussi de «révolutionnaire» qui a toujours «rêvé
d'une société plus égalitaire». «Oscar Niemeyer était le dernier monstre
sacré des architectes de la modernité du XXe siècle», avec Frank Lloyd
Wright, Mies van der Rohe et Le Corbusier, a déclaré l’architecte
français Jean Nouvel. «Si on veut faire une comparaison avec la
peinture, on peut dire que Le Corbusier a été le Picasso et Oscar
Niemeyer le Matisse» de l'architecture, a-t-il ajouté. Une vingtaine de
ses d'œuvres à travers le monde est en cours de réalisation dans
différents pays. Oscar Niemeyer est un homme qui n’a laissé que des
constructions dans un monde où d’autres ne laissent que des
destructions…
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Categorie(s): culture

Auteur(s): bakoukader@yahoo.fr

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..