Le coup de bill’art du Soir: Un décor de film de guerre

Lesoir; le Samedi 28 Novembre 2015
2

Par Kader Bakou
Quelques heures après son arrivée à Alger, un Algéro-Canadien rencontre
ses amis algérois près d’une plage. «En sortant de la maison de mes
parents, je suis passé par les rues d’Alger où j’ai vécu mon enfance. En
voyant l’état de délabrement du quartier, les trottoirs et les chaussées
défoncés, j’ai eu, un moment, l’impression que la ville venait de subir
un bombardement», avait-il avoué à ses amis. «C’est parce que j’avais
encore dans l’esprit les images des rues propres, des jardins bien
entretenus et de l’ordre régnant à Montréal», avait-il encore expliqué
comme pour s’excuser.
Cet Algéro-Canadien est natif d’Alger, ville où il a vécu jusqu’en 2003,
avant son départ à Montréal. Une ville qui fait peur à ses propres
enfants va-t-elle plaire aux touristes étrangers ?
K.  B. 
bakoukader@yahoo.fr

Categorie(s): culture

Auteur(s): Par Kader Bakou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..