Le coup de bill’art du Soir : Un monde foot ?

Lesoir; le Lundi 10 Decembre 2012
2

Par Kader Bakou
Un confrère a fait remarquer que le Festival international du cinéma
et le Festival culturel international de la musique symphonique se
tiennent au cours de la même semaine à Alger. Ceci, à ses yeux, est la
preuve que les organisateurs de spectacles ne se concertent pas quant
aux choix de la date des spectacles ou des festivals. Il a, en outre,
déploré le fait que c’est toujours la capitale qui «se taille la part du
lion» dans la programmation culturelle et artistique au détriment des
autres villes et régions du pays. Revenant aux deux festivals
«parallèles», celui du cinéma et de la musique symphonique, notre ami
craint que cette «coïncidence» ne va pas «diviser» le public et se
répercuter de manière négative sur l’affluence lors des projections de
films ou de concerts de musique classique. Mais un cinéphile n’est pas
automatiquement un mélomane même s’il s’agit de la grande musique. Les
salles où se tiennent ces deux manifestations internationales, d’une
contenance de quelques centaines de spectateurs, sont situées dans une
ville de plusieurs millions d’habitants. En football, le stade
d’El-Harrach est toujours complet, même quand le Mouloudia et l’USMA
reçoivent à Bologhine !
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Categorie(s): culture

Auteur(s): bakoukader@yahoo.fr

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..