LE PRA ACCUSE : : «On nous a chipé 300 listes à la veille du dépôt des candidatures !»

Lesoir; le Dimanche 9 Decembre 2012
2

Le SG du Parti du renouveau algérien (PRA), Kamel Bensalem, a animé une conférence, hier, au n° 8, avenue de Pékin, El Mouradia, siège national du parti. Il y a exprimé son «satisfecit» des résultats obtenus à l’issue de la toute dernière joute électorale.
Lyas Hallas – Alger – (Alger) – Avec 140 sièges obtenus, le PRA a eu la majorité absolue dans deux communes et la majorité simple dans dix autres. Il aspire ainsi à décrocher la présidence dans ces dix dernières à travers des alliances nouées avec le FLN, le RND et l’Alliance de l’Algérie verte. «C’est acquis à 99 %. Nous avons des engagements notariés pour six communes et des promesses pour les autres», a révélé M. Bensalem. Idem pour les Assemblées populaires de wilaya : 147 sièges répartis sur 9 APW. «Nous avons obtenu 120 000 voix. Ce qui nous place dans le top 10 des partis politiques les plus représentatifs. Et si ce n’étaient les minima fixés par le mode de scrutin, limitant l’accès à la répartition des sièges, nous aurons décroché plus de sièges. A Tlemcen et à Bouira, à titre d’exemple, nous avons obtenu respectivement 11 000 et 8 000 voix, mais nous n’avons pas atteint le quotient électoral», a-t-il regretté. Le PRA, faut-il le rappeler, a présenté des listes de candidats dans 84 communes et 9 wilayas. «D’habitude, nous présentons des candidats dans au moins 800 communes. Mais cette fois-ci, nous nous sommes portés candidats là où nous avions plus de chances de gagner. Nous avons ainsi introduit des recours et nous aurons, éventuellement, d’autres sièges», a-t-il conclu. Sauf qu’il a accusé des «formations politiques», sans les nommer, d’avoir «détourné à la veille du dépôt des candidatures, moyennant rétribution, pas moins de 300 listes élaborées par le PRA». Et de s’expliquer : «Nous n’avions pas assez d’argent pour financer la campagne électorale dans toutes les communes et, donc, des partis plus fortunés ont proposé à nos candidats de changer de couleur en contrepartie du financement de la campagne. Et à moins de 48 heures de l’expiration des délais de rigueur pour le dépôt des candidatures, nos listes ont changé de couverture, arborant d’autres labels.» «De deux choses l’une : ou vous n’avez pas d’ancrage dans ces communes et les gens que vous avez parrainés se sont rués vers d’autres chapelles plus huppées dès que l’occasion s’est présentée, ou vous n’avez aucune emprise sur vos militants, ce qui est plus grave encore ?», s’interroge-t-on. Et à M. Bensalem de répliquer : «Ces listes comptent beaucoup de nos militants mais nous avions aussi ouvert la porte aux citoyens qui voulaient se présenter sous la bannière du PRA. C’était une occasion d’élargir notre base militante… ». Les deux, donc…
L. H.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): L. H.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..