LE PREMIER SORTIRA DES CHAÎNES DE MONTAGE AUJOURD’HUI À CONSTANTINE: Des tracteurs Ferguson «made in Algeria»

Lesoir; le Lundi 17 Decembre 2012
2

L’entreprise américaine Ferguson a lancé la réalisation d’une gamme de tracteurs avec l’entreprise algérienne publique des tracteurs de Constantine. Il s’agira de la fabrication de 5 000 par an, au bout de cinq années de production.
F.-Zohra B. - Alger (Le Soir) - Le premier tracteur algérien Massey- Ferguson sort aujourd’hui de l’usine de Constantine. Richenhagen Martin Heinrich, P-dg du groupe américain Ferguson, a été reçu hier par Cherif Rahmani, ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement. Ainsi, une société commune a été créée à Constantine entre le groupe américain Massey-ferguson, en tant que technologie, et les entreprises algériennes de fabrication de tracteurs agricoles (Etrag) et de distribution de matériel agricole (PMA). L’entreprise devrait fabriquer une nouvelle gamme de tracteurs agricoles. La gamme est composée de trois sortes de tracteurs. La montée en cadence de la production s’effectuera sur cinq ans pour passer de 3 500 tracteurs en 2013 à 5 000 tracteurs par an, à partir de la cinquième année au vu du développement du secteur agricole. De ce fait, la société commune dénommée Algerian Tractors Company prévoit d’investir un montant de 35 millions de dollars US sur cinq années, selon les responsable du ministère de l’Industrie. «Nous nous lançons ainsi dans la fabrication de produits haut de gamme avec une technologie américaine et des composants algériens», a déclaré le directeur du groupe américain. Le projet permettra par ailleurs de créer 700 emplois en phase de croisière dans la production. Dans une seconde étape, l’usine pourrait exporter ses produits vers les pays africains, où, expliquera le responsable américain, se trouve la plus grande réserve mondiale de terres agricoles dont 20 % seulement sont exploitées. Dans une première phase, les exportations devraient se faire vers le Maroc, la Tunisie et la Libye. Le responsable américain a, également, déclaré que les besoins des agriculteurs algériens seront étudiés à l’avenir en vue du développement d’une gamme de produits plus puissante.
F.-Z. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): F.-Z. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..