Le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme appelle à la lutte contre la corruption

Lesoir; le Lundi 3 Decembre 2012
2

«La commission remettra, prochainement, au président de la République son rapport annuel sur la situation des droits humains de certaines catégories de la société et les conditions socioéconomiques de certains secteurs», a annoncé le 25 novembre 2012 le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme. «La commission remettra, prochainement, au président de la République son rapport annuel sur la situation des droits humains de certaines catégories de la société et les conditions socioéconomiques de certains secteurs», a-t-il annoncé. Il plaide pour «accélérer la mise à la disposition de la Commission nationale de lutte contre la corruption, des moyens à même de lui permettre de mener à bien sa mission». S’exprimant sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale, Me Farouk Ksentini a relevé, dans ce contexte, que cette commission qui n'a obtenu son siège que récemment, «n'est pas encore entrée en activité». Il a déploré l'ampleur que prend le phénomène de la corruption dans notre pays, a appelé à la lutte contre ce fléau, lequel fléau entrave, selon lui, l'économie nationale. Aussi, et «pour mettre fin à cette situation», il a insisté sur l’impératif du contrôle quotidien et de la nécessité d’appliquer la loi. Me Ksentini a mis en relief, dans ce cadre, le fait que l’Etat œuvre à lutter contre ce fléau, à travers l’installation de cette commission nationale de lutte contre la corruption. «Le gouvernement est déterminé à combattre la corruption devenue un sport national à tous les niveaux de l'administration, entravant ainsi l'économie nationale », a-t-il affirmé.

Categorie(s): corruptions

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..