Le rattrapage s’est déroulé dans de bonnes conditions: Reprise des cours aujourd’hui

Lesoir; le Mercredi 6 Novembre 2013
2

Fin d’entracte pour les élèves et leurs enseignants.
Ils rejoignent aujourd’hui leurs établissements après une petite trêve
coïncidant avec le 1er Novembre puis avec le premier jour de l’année
hégirienne. Certains lycées sont cependant restés ouverts pour dispenser
des cours de rattrapage suite à la grève initiée en octobre dernier par
le Cnapest.
Nawal Imès - Alger (Le Soir)
Comme convenu lors de l’arrêt de la grève
du Cnapest, les enseignants grévistes ont dispensé des cours pendant
cette trêve pour rattraper les cours non dispensés pendant les jours où
ils faisaient grève.
Beaucoup de lycées ont gardé leurs portes ouvertes et ont accueilli les
élèves et les enseignants concernés conformément à l’accord qui avait
été passé entre la tutelle et le syndicat autonome qui avait appelé au
débrayage. Messaoud Boudiba, porte-parole dudit syndicat, expliquait
hier que tout s’était déroulé comme convenu.
Il ajoute que si ces cours de rattrapage s’avèrent insuffisants, les
enseignants auront la latitude de profiter des journées de samedi puis
des vacances d’hiver pour rattraper définitivement un retard que
Messaoud Boudiba qualifie de pas très important.
Encore affairé à effacer les stigmates de la grève qui avait paralysé
essentiellement les lycées en octobre dernier, le secteur vit une fois
de plus sous la menace d’un autre débrayage. L’Unpef a en effet pris la
décision de faire grève le 25 novembre prochain.
En dépit d’une rencontre avec la tutelle, le syndicat de Sadek Dziri
maintient son appel au débrayage.
Réuni en session extraordinaire, son conseil national a maintenu l’appel
à la grève considérant que la réunion du 20 octobre dernier avec des
représentants du ministère de l’Education n’avait pas été concluante et
que des réponses plus satisfaisantes devaient être données au syndicat,
notamment en ce qui concerne les dysfonctionnements contenus dans le
statut particulier et ce que l’Unpef considère comme une injustice faite
à certains corps du secteur de l’éducation.
N. I.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..