LE SOIR D: U CENTRE

Lesoir; le Mercredi 5 Decembre 2012
2

HOCINE NECIB À
BOUIRA :
«Agir dans un esprit d’hydro-solidarité»
En visite dans la wilaya de Bouira pour inspecter les différents
projets relevant de son secteur, le ministre des Ressources en eau,
Hocine Necib, a évoqué, lors d’un point de presse, la politique de son
secteur qui agit dans un esprit d’hydro-solidarité, comme cela s’est
déjà fait à Sétif, Béjaïa, Jijel et Khenchela.
Et en l’espèce, la wilaya de Bouira, avec ses richesses hydriques et ses
trois ouvrages hydrauliques, à savoir Koudiate Asserdoune, le deuxième
barrage d’Algérie avec ses 680 millions de mètres cubes, le barrage de
Tilesdit avec 165 millions de mètres cubes et Oued Lekehel avec 15
millions de mètres cubes, est également tout indiquée pour être parmi
les wilayas pilotes en termes de solidarité. En effet, lors de sa
visite, notamment du barrage de Koudiate Asserdoune et de la station de
traitement de Djebbahia, le ministre a eu toutes les explications
concernant les projets de transfert des eaux dudit barrage vers les
wilayas de Médéa, Tizi- Ouzou, M’sila et Djelfa. D’ailleurs, lors de cet
exposé, le ministre qui a lancé le projet d’alimentation de la commune
de Bouderbala, inscrit dans le lot n° 1 qui est déjà réalisé et qui
consiste en l’alimentation de la partie sud et sud-est de la wilaya de
Tizi-Ouzou et la partie nord-ouest de Bouira avec les daïras de Kadiria
et Lakhdaria, a eu également des explications sur les deux autres
projets inscrits dans le lot n° 2, prévus pour l’alimentation des
communes situées sur l’axe Sour-El- Ghozlane – Sidi-Aïssa – Aïn Lahdjel
dans la wilaya de M’sila, ainsi que le lot n° 3 prévu pour l’axe Aïn-Bessem
– Berrouaguia – Ksar El Boukhari – Boughezoul pour les wilayas de Médéa
et Djelfa. Outre ces projets, le ministre a eu également à lancer le
projet de transfert des eaux pour l’alimentation en eau potable à partir
du barrage de Tilesdit vers les communes des daïras de Bechloul et de M’chedallah.
Là aussi, et toujours dans un esprit de solidarité, la deuxième phase de
ce projet consistera à alimenter cinq autres communes de la wilaya de
Bordj- Bou-Arréridj. Par ailleurs, et puisque, il comme l’avait déclaré,
son département travaille en étroite collaboration avec le ministère de
l’Agriculture pour apporter les ressources nécessaires pour
l’irrigation, le ministre a lancé le projet de réalisation du système
hydroagricole pour l’irrigation des plateaux d’El-Esnam et du Sahel dans
la région de M’chedallah jusqu'à Akbou, dans la wilaya de Béjaïa. D’une
superficie totale de plus de 8 000 ha, ce vaste plateau sera irrigué
avec l’apport du barrage de Tichihaf situé dans la daïra d'Akbou, qui
viendra en appoint au barrage de Tilesdit. Enfin, et toujours au sujet
de l’apport des ressources nécessaires pour les terres agricoles et au
sujet de la bande sud de la wilaya de Bouira et ses 5 000 ha agricoles,
le ministre dira que si les études faites par l’ANRH sont concluantes,
le ministère des Ressources en eau mobilisera les montants qu’il faudra
pour irriguer ce plateau.
Y. Y.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Y. Y.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..