LE SOIR DE L'EST

Lesoir; le Dimanche 2 Decembre 2012
2

MILA / ÉLECTIONS LOCALES
Une mosaïque d’APC en perspective et une dualité FLN/RND pour l’APW
Les élections locales du 29 novembre vont générer une mosaïque d’APC
à Mila, puisque, pas moins de 8 partis sont sortis majoritaires dans au
moins 1 commune sur les 32 que compte la wilaya.
Ainsi et sans grande surprise, le FLN obtient plus du tiers avec 11
communes, à savoir Chelghoum Laïd, Tadjenanet, Oued Seguen, Mechira,
Bouslah, Sidi Khelifa, Tassala, Tiberguent, Beni Guecha et Aïn Beïda
Ahriche. Il est suivi de son éternel rival, le RND, avec 8 communes :
Chigara, Ahmed Rachedi, Oued Athmania, Benyahia, Tassadane, Ain Melouk,
Layadhi et Hamala. Viennent ensuite, Ahd 54 avec 03 communes : Grarem,
Oued Endja et Arres - le PT avec 2 communes : Ferdjioua et Beinen – le
MPA également 2 communes : Mila et Aïn Tine. Le FNA, quant à lui, a
décroché la commune de Bouhatem. Le parti Fedjr El Jadid Rouached et
enfin l’Alliance verte, la commune de Zeghaia. Trois communes sont en
ballottage, en l’occurrence Teleghma entre le FFS et le FLN – Ouled
Khelouf entre le FLN et le RND et Sidi Merouane entre le MPA et le RND.
Il est à signaler que 8 communes ont été arrachées par une majorité
absolue ; ceci est l’œuvre du FLN dans 4 communes (Aïn Beida Ahriche
12/19 – Zareza 10/19 – Bouslah 10/15 et Tassala 9/15), du RND dans 02
communes (Layadhi 9/13 et Tassadane 9/15), du PT à Ferdjioua 12/23 et du
parti Fedjr El Djadid à Rouached 10/19. Concernant l’APW, la dualité
FLN/RND prévaut, puisque ces 02 partis ont arraché 18 sièges chacun sur
les 32 que compte cette assemblée. Les 7 sièges restants sont passés
entre les mains d’un «nouvel intrus», non sans surprise d’ailleurs, en
l’occurrence AHD 54 qui intègre pour la première fois l’APW et qui sera
pour l’occasion appelé à départager les deux grands frères ennemis, dans
la bataille qu’ils vont se livrer pour la présidence de l’Assemblée. La
grosse surprise également est la non-représentation dans cette assemblée
des islamistes et du PT, contrairement aux 3 mandats précédents ! Il
faut souligner également que pour sa première participation, le MPA de
Amara Benyounès a décroché 2 communes dont Mila, chef-lieu de wilaya. Il
est à noter, enfin, la confirmation de l’écroulement de la mouvance
islamiste dont les fiefs électoraux et les capacités de mobilisation
sont en train de rétrécir comme une peau de chagrin !
A. M’haimoud

Categorie(s): régions

Auteur(s): A. Mhaïmoud

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..