LE SOIR DE L'EST

Lesoir; le Mardi 11 Decembre 2012
2

OUM-EL-BOUAGHI
Une mère de famille égorgée par son mari
Un terrible drame s'est produit hier en début de matinée, dans la
paisible localité de Henchir-Toumghani, un petit patelin à 65 km à
l'ouest du chef-lieu de wilaya. La nouvelle du crime s'est propagée
telle une traînée de poudre, créant émoi et consternation chez la
population.
Le drame a eu lieu vers 8 h. Les éléments de la Protection civile,
alertés par les riverains, se déplacèrent sur les lieux où ils ont
découvert le corps sans vie d’une jeune femme, H. S. âgée de 30 ans et
mère de deux filles en bas âge, gisant dans une mare de sang. Le corps
de la défunte a été déposé à l'unité sanitaire de Aïn Kercha où le
médecin consultant confirma le décès. Selon des sources, la tête de la
victime a failli se détacher du reste du corps tellement les multiples
coups de couteaux qui lui ont été portés étaient profonds. Les services
sécuritaires chargés de l'enquête nous ont confirmé que l'horrible
assassinat de la jeune dame est l'œuvre de son mari nommé M. G. et âgé
de 35 ans. Ce dernier, après avoir commis son forfait, s'est rendu à la
brigade de la gendarmerie, dans un état quasi dépressif et en possession
de l'arme du crime, un couteau. Selon les premiers éléments de
l'enquête, les causes de ce meurtre, commis par cet ingénieur de
formation employé à l’APC de sa résidence, seraient l'insistance de sa
défunte femme, à laquelle il était marié depuis 2006, à acquérir un
logement et d’en finir avec la location. Ce conflit persistait et
devenait le quotidien du couple, au point de rendre le climat invivable.
Le mari ne pouvait pas accéder au vœu de sa femme, faute de moyens
financiers. Dans un état de désespoir, il commit alors l'irréparable.

Moussa Chtatha

Categorie(s): régions

Auteur(s): Moussa Chtatha

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..