LE SOIR DE L'EST

Lesoir; le Dimanche 16 Decembre 2012
2

INSTALLATION DES NOUVELLES
ASSEMBLÉES ÉLUES
Le FLN s’adjuge l’APC de Constantine, le FFS d’El Khroub
C’est au terme d’une longue journée à haute voltige où régnait une
grande tension parmi les élus et les citoyens que les noms des nouveaux
P/APC de Constantine et du Khroub ont été connus. Ainsi, sans grande
surprise, le FLN, s’est adjugé la présidence de la commune du, chef-lieu
de wilaya alors que le FFS a su grâce à « la sagesse et la ruse » de son
candidat, Abdelhamid Aberkane, remporter la magistrature de la deuxième
plus grande commune de Constantine.
Malin, lui le transfuge du FLN, Abdelhamid Aberkane, puisque c’est de
lui qu’il s’agit, a su faire pencher la balance en faveur du FFS qui l’a
porté candidat à la présidence de la commune d’El Khroub. Il sera élu
après vote à bulletin secret que les élus du RND et du FLN ont tenté
avec tous les moyens possibles de capoter avec 18 voix contre15 voix
pour son concurrent direct, le candidat du FLN, Bourass Boubeker. Cela
étant, la victoire du candidat du FFS n’était pas sans peine, puisque
les élus FLN voulaient coûte que coûte passer par un vote à deux
bulletins pour pouvoir, comme c’était le cas dans les élections de l’APW
et plusieurs autres communes, surveiller le choix de leurs candidats.
Une pratique, que le mouhafedh, craignant vraisemblablement
«l’indiscipline » de ses élus, a imposée lors de toutes les opérations
d’installation des P/APC. Aussi, après élection à bulletin secret, 17
élus sur les 33 formant l’assemblée communale ont opté pour des
élections à deux bulletins. Un mode de scrutin que le Pr Aberkane a
insisté pour l’adopter, malgré l’opposition de ses concurrents pour
éviter toute tentative de manipulations. En effet, connaissant
parfaitement «le style » du FLN, fait de «manipulation et d’intimidation
», le candidat FFS a pesé de tout son poids pour ce mode de scrutin, lui
qui voyait la présidence de la commune lui filer entre les mains. Les
évènements qui se passent lors du vote lui donneront d’ailleurs raison.
Plusieurs élus ont fait l’objet d’intimidations et ont été même
vulgairement insultés. Pis encore, les élus du binôme FLN-RND «dégoutés»
ont quitté la salle et ont tenu des propos pour le moins qu’on puisse
dire «obscènes» à l’encontre du nouveau maire élu à bulletin secret.
Notons qu’un important dispositif sécuritaire a été déployé à travers la
commune d’El Khroub. S’agissant de l’élection du maire de la commune de
Constantine, sans grande surprise, le candidat du FLN, Sief Eddine
Rihani a remporté la présidence. Unique candidate, sa formation étant la
seule à détenir une majorité, il sera élu par 29 voix pour et 14 contre.
L’opération a été interrompue à maintes reprises. Et pour cause, les
élus du FLN qui s’opposaient à la destruction du bulletin restant. Le
wali a opté pour cette manière afin d’éviter les tensions.
Farid Bnezaid.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Farid Bnezaid.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..