LE SOIR DU CENTRE

Lesoir; le Samedi 8 Decembre 2012
2

Le FFS, le FLN et le RND se
sont alliés à Tizi-Ouzou
Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, ils étaient 40,56 % des inscrits à
avoir exercé leur droit de vote pour le renouvellement des APC. Ce
n’était donc pas la majorité des électeurs, mais le comble pour eux,
c’est que leurs voix risquent de compter pour du beurre. Une autre
injustice de la démocratie, en somme.
Car comment expliquer que ces citoyens qui ont porté à la première place
un parti et, au bout du compte, ce même parti se retrouve minoritaire
par la grâce d’un jeu où «l’intérêt de la collectivité» n’est pas la
première des préoccupations. C’est la grande interrogation qui s’est
posée presque dans l’intégralité des 67 communes que compte la wilaya de
Tizi-Ouzou. A l’arrivée, c’est un jeu d’alliances, que beaucoup
qualifient de troublantes, qui a été entamé au désarroi, notamment, de
ces électeurs qui n’auraient sans doute pas voulu que leurs voix aillent
à un parti dans lequel ils ne se reconnaissent pas. Ainsi, depuis jeudi,
c’est une singulière alliance qui a vu le jour puisque les responsables
locaux du FFS, du FLN et du RND se sont quittés à l’issue d’une réunion
avec un accord stipulant qu’ils allaient appuyer, pour la présidence des
APC, la candidature de celui parmi les trois partis ayant arraché le
plus de sièges, ou à défaut le plus grand nombre de voix. Pour
l’exemple, à Tizi-Ouzou- Ville, commune évidemment très convoitée, le
RND et le FFS devront appuyer la candidature du FLN qui a eu le même
nombre de sièges que le FFS, mais avec un nombre de voix plus
conséquent, 2 474 pour le FLN alors que le FFS n’en a récolté que 2 390.
Ainsi, à eux trois, ces partis, avec le concours de la liste
indépendante parrainée par le MEN, se sont offert l’APC de Tizi- Ouzou
avec à sa tête un président FLN. Dans l’accord paraphé jeudi, même les
commissions de l’exécutif communal ont été réparties. Et en récompense
de sa très précieuse collaboration, le MEN en a gagné une. Tizi-Ouzou
n’est en fait qu’un exemple parmi tant d’autres qui risquent de
bouleverser la donne dans plusieurs communes de la wilaya où les
citoyens ayant pris la résolution de voter ne doivent pas se sentir
mieux qu’ils ne l’étaient avant les élections d’il y a une semaine.
M. Azedine

Categorie(s): régions

Auteur(s): M. Azedine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..