LE SOIR DU CENTRE

Lesoir; le Mardi 11 Decembre 2012
2

AÏN DEFLA
Le FLN boycotte le vote pour la présidence de l’ APW
Cette séance dictée par la réglementation en cas de ballottage, qui
devait avoir lieu dimanche à 10 h mais fut annulée sur instruction du
ministère de l’Intérieur, pour «nouvelle révision des modalités
d’élection du président », s’est donc déroulée hier à la même heure, au
siège de la wilaya.
Mais quand la séance fut ouverte et que le DRAG procéda à l’appel des
élus des différentes formations politique, à savoir le FLN (16 sièges),
la liste indépendante présidée par le P/APW sortant, Nadejm Mohammed,
(14 sièges), liste dissidente du FLN dont les membres sont de farouches
opposants à Belkhadem et au mouhafeh qu’il a désigné et imposé au grand
dam de la base militante du vieux parti, 8 sièges pour le RND et enfin 5
pour HMS, tout le monde a constaté que tous les membres élus étaient
présents sauf les 16 membres de la liste FLN. Très vite, les bruits ont
couru dans la salle qu’un mot d’ordre de boycott de la joute électorale
avait été lancé d’un certain niveau de la hiérarchie du FLN. Bien que le
quorum fût atteint, le wali a préféré reporter le vote à aujourd'hui à
11h. Pour en savoir plus sur les raisons de cette pratique de la
politique de la chaise vide, nous avons interrogé des éléments influents
des deux listes en concurrence. Pour les partisans de la liste de Yousr-
Nadjem, les fidèles à Belkhadem ont pressenti leur déroute si le scrutin
avait eu lieu et ont paniqué de peur d’être évincés par la voie de
l’urne. Nous avons aussi questionné à ce sujet des élus FLN. L’un d’eux
a avancé le prétexte que les candidats élus du FLN n’avaient pas été
avisés. Cette information a été vivement démentie par le chef de
l’Exécutif, une demi-heure plus tard, en prenant la parole au siège de
l’APC d’El Amra où il a présidé la cérémonie de l’élection et de
l’installation du P/APC (FLN). Pour le wali, «il s’agit là d’un prétexte
injustifiable parce que toutes les formations concernées étaient
présentes sauf celle-là. L’information concernant la tenue du vote pour
la présidence de l’APW a été largement diffusée même par Radio Aïn Defla.
Il s’agit donc bien d’un mot d’ordre de boycott comme cela a été
rapporté par la presse, dans une autre wilaya». Concernant une
accusation émanant du clan FLN faisant état d’un parti-pris de la part
du wali pour la liste «Yousr», ce dernier dira simplement : «Ce qu’on
dit ne m’inquiète nullement car quoi que l’on puisse dire, moi je ne
suis pas électeur, ce sont les élus qui votent et qui choisissent, c’est
donc de bonne guerre.» Toujours à ce sujet, il a été décidé qu’il sera
procédé à l’élection du président aujourd’hui à 11h, toujours au siège
de la wilaya, si le quorum est atteint.
Karim O.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Karim O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..