Les nationaux toujours marginalisés

Lesoir; le Mercredi 28 Novembre 2012
2

Après avoir arraché un juteux marché auprès de Sonatrach, une société française est sur le point de signer un contrat avec l’Assemblée populaire nationale (APN) pour la gestion électronique des documents. En dépit de la sensibilité de cette opération de numérisation de toute la documentation et sa mise en réseau, certaines institutions algériennes continuent de tourner le dos aux opérateurs nationaux et confient cette mission aux sociétés françaises qui commencent à dominer cette activité en Algérie.

Categorie(s): périscoop

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..