LIGUE DE FOOTBALL DE LA WILAYA D’ALGER: Le Dr Hammoum sur le départ

Lesoir; le Mardi 18 Decembre 2012
2

Réélu en août dernier pour un troisième mandat consécutif (2012- 2016), le Dr Hammoum Khelil devrait quitter ses fonctions à la fin de cette année, apprend-on de bonne source.
Celui que l’AG de la LFWA avait supplié de se représenter lors de l’assemblée élective d’août dernier semble finalement «convaincu» que rien ne sert de servir la cause du football national en l’état actuel des choses. Le Dr Hammoum, auteur de «bonnes œuvres» en direction des clubs d’Alger, mais aussi en faveur de la promotion du football algérien, est «fatigué et dépité» par les agissements des plus hauts responsables du sport-roi en Algérie. «Je ne peux plus continuer. J’ai servi la cause du football avec cœur et désintérêt. J’ai abandonné ma vie de famille et mon vrai métier parce que je pensais que cette aventure valait d’être vécue. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour aider les clubs, les plus démunis en particulier. Je crois que personne, ou peu, ne peut me dénier cet amour pour un sport qui m’a donné de la joie et le bonheur de connaître du beau monde. Maintenant, il se trouve que je n’ai plus envie de poursuivre cette haletante aventure», nous dira-t-il quelques minutes avant qu’il prenne l’avion en direction de la France où il devait emmener un ami pour des soins dans un établissement hospitalier à Paris. Le Dr Hammoum, désigné, l’année dernière, président du COCAN des U20 que l’Algérie accueillera en mars prochain, ne donnera pas d’autres explications à propos de son retrait, quelques mois après l’entame de son troisième mandat. Juste qu’il doit «préparer les bilans de la ligue s’étalant jusqu’au 31 décembre en vue de convoquer une Agex dans les meilleurs délais» en vue de présenter sa démission et convoquer une AGE. Mais selon des informations sûres, le président de la LRWA serait «déçu» par le premier responsable de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui lui aurait fait «des remarques» s’agissant du fonctionnement de la ligue, particulièrement le fait que cette dernière eut confié l’examen médical de ses footballeurs à une clinique privée, pourtant labélisée Fifa, détenue par l’ancien membre du BF de la FAF, le Dr Yacine Zerguini. Une décision que le patron de la FAF n’aurait pas appréciée, assure-t-on de même source. Le Dr Hammoum interrogé sur la véracité de cette version a évité la polémique, lui qui précise, tout de même, que son retrait de la scène footballistique est devenue «indispensable » après plus de 20 ans de bons et loyaux services. Ira-t-il jusqu’au bout de sa menace ?
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..