LOUISA HANOUNE :: «L’heure est grave !»

Lesoir; le Dimanche 2 Decembre 2012
2

Au ministre de l’Intérieur qui évoquait un test passé avec brio, Louisa Hanoune rétorque que les élections locales sont un deuxième examen raté. Le Parti des travailleurs s’interroge sur la nature des cercles de décision qui mettent l’ANP aux premières lignes et qui empêchent les engagements du Premier ministre d’être tenus. Une seule lecture de Hanoune : l’ANP est ciblée et l’heure est grave.
Nawal Imès- Alger (Le Soir) - La secrétaire générale du Parti des travailleurs n’hésite pas à parler de hold-up électoral commis non seulement par les moyens traditionnels de la fraude mais aussi par le recours au vote collectif des corps constitués. Louisa Hanoune a tout simplement qualifié les propos du ministre de l’Intérieur à ce sujet d’ahurissants, s’étonnant de la lecture faite par Ould Kablia des articles régissant les inscriptions sur les listes électorales des membres de l’armée. Son parti avait pourtant, dès les premières heures du début du scrutin, alerté les services du chef du gouvernement et ceux du ministère de l’Intérieur qui avaient fait part de leur disposition à remédier à la situation. Leurs engagements n’ont pas été tenus mais la secrétaire générale du PT ne semble pas en tenir rigueur au Premier ministre, dont elle dit ne pas douter de la bonne foi. Elle évoque un coup de poignard planté dans le dos du président de la République. Par qui ? Par ceux-là mêmes qui donnaient des contre-ordres en 2001 en Kabylie. En plus de l’implication de l’armée dans l’opération, Louisa Hanoune dénonce un taux de participation tronqué et un fichier électoral gonflé qui trahissent, dit-elle, une volonté de faire désespérer le peuple définitivement de la politique. Résultat de ces élections qui ne reflètent pas la volonté populaire, une carte politique préfabriquée qui aura sanctionné le PT pour ses positions. Les institutions élues se retrouvent, dit-elle, polluées par les hommes d’affaires. Un facteur de décomposition supplémentaire, assure-t-elle, tout en se demandant qui aurait intérêt à impliquer de telle sorte l’ANP et à pousser à l’affrontement. Face à une situation qu’elle dit porteuse de danger, le Parti des travailleurs organisera dans les jours à venir une réunion de sa direction avec comme objectif, l’examen des mécanismes à mettre en place pour organiser la résistance populaire, pour étudier ces nouvelles donnes et organiser la riposte. Le Parti des travailleurs, dira sa première responsable, ne sort pas affaibli de ces consultations. Son inquiétude quant au devenir du pays est grande. Louisa Hanoune se demande quel scénario est en phase d’être préparé pour l’élection présidentielle.
N. I.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..