LUTTE CONTRE LES NARCOTRAFIQUANTS: L’ANP frappe fort à Tindouf

Lesoir; le Samedi 6 Decembre 2014
2

Dans son numéro 615, la revue mensuelle de l’ANP
souligne dans son éditorial que «l’ANP veille à sécuriser pleinement les
frontières et à empêcher l’infiltration des terroristes, les mouvements
d’armes ainsi que tout ce qui pourrait avoir un lien avec le terrorisme
car consciente de l’établissement par les groupes terroristes
transnationaux de connexions planétaires avec les réseaux du crime
organisé». Un mois après, un communiqué du MDN fait état de
l’élimination de 3 contrebandiers et la saisie d’un lot important de
munitions.

Abder Bettache - Alger (Le Soir)
Un communiqué rendu public jeudi dernier par le ministère de la
Défense nationale (MDN) fait état de la mise hors d’état de nuire de
trois contrebandiers dans une embuscade tendue le jour même par un
détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) à Tindouf.
Selon la même source, cette élimination a permis aux forces de sécurité
de saisir dix quintaux de kif traité chargés dans un véhicule
tout-terrain.
«Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre
la contrebande et le crime organisé, un détachement de l'ANP, relevant
du secteur opérationnel de Tindouf (3e région militaire) a mis hors
d'état de nuire, le 4 décembre dernier à 13h00, suite à une embuscade
près de la localité d'Erg Iguidi, trois contrebandiers et a saisi un
fusil mitrailleur FM, une quantité de munitions, un véhicule
tout-terrain chargé de dix quintaux de kif traité et un téléphone
satellitaire de type thuraya», a précisé le communiqué du ministère de
la Défense.
Ainsi, au-delà de la saisie de cette importante quantité de drogue et
l’élimination des trois contrebandiers, c’est la qualité des armes et
autres munitions récupérées par les forces de l’ANP qui soulèvent des
interrogations.
En effet, il ressort nettement que les contrebandiers qui ont de tout
temps agi en connexion avec les terroristes, constituent aujourd’hui une
réelle menace pour l’Algérie. Et force de constater qu’à travers son
éditorial publié dans le numéro 615 de la revue El Djeich, l’ANP avait
déjà tiré la sonnette d’alarme sur la gravité du phénomène qui menace
les frontières algériennes.
«La protection de la patrie est un tout indissociable qui nécessite la
surveillance ainsi que la maîtrise de toutes les activités et mouvements
aux frontières afin d’assurer pleinement la sécurité du pays et protéger
l’économie nationale», avait souligné la revue El Djeich, qui rappelle
«que l’expérience de l’Algérie en matière de lutte contre le terrorisme
et le crime organisé a fait d’elle une force de proposition et un
partenaire efficace et incontournable à l’échelle internationale». Autre
constat : l’opération menée par les éléments de l’ANP près de la
localité d'Erg Iguidi dans la wilaya de Tindouf est révélatrice de
l’importance du travail de renseignement accompli par les structures
concernées de l’ANP.
Les messages transmis à travers la revue El Djeich illustre parfaitement
cet état de fait.
Dans son numéro 615, il est écrit que «L’ANP affirme que la lutte que
mène l’Algérie contre le terrorisme se poursuit avec détermination et
persévérance jusqu’à l’éradication totale de ce phénomène aux dimensions
internationales et liaisons directes avec le crime organisé
transnational.
«L’Algérie poursuit son combat contre le terrorisme, que l’ANP mène dans
le cadre de l’accomplissement de son devoir et de ses missions
constitutionnelles (…)», souligne l’éditorialiste, tout en rappelant que
le pays a «combattu seul le terrorisme durant toute une décennie» avant
les évènements du 11 septembre 2011, suite à quoi le monde a pris
conscience de la portée réelle du danger sur lequel l’Algérie n’avait
cessé d’attirer l’attention».
A. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..