M'sila: Un mouvement de protestation à l'EPH de Aïn-El-Melh

Lesoir; le Jeudi 26 Novembre 2015
2

Les personnels administratif et paramédical de l'EPH
(Etablissement public hospitalier) de la ville de Aïn El Melh située à
60 km au sud de la ville de Bou Saâda, ont organisé un sit-in devant le
portail de l'hôpital pour protester contre les décisions prises par le
directeur de l'EPH.
Les décisions ont été prises d'une manière aléatoire et abusive selon
les protestataires. Ils le pointent du doigt pour avoir rejeté toute
forme de dialogue avec les représentants du (SAP) Syndicat algérien des
paramédicaux et les partenaires sociaux, semé l'anarchie lors de
l'établissement du programme de travail, voire falsification dans les
listes de nouveaux employés admis au concours de recrutement à un poste
d'emploi et l'exercice de l'abus de pouvoir par des menaces de
suspension du poste occupé ; d'ailleurs 3 fonctionnaires parmi les
contestataires, apprend-on du secrétaire syndical de wilaya, ont bel et
bien reçu hier leur suspension de travail, il s'agit d'un sous-directeur
administratif, un paramédical et un membre du SAP. Il est à rappeler que
cet EPH a connu le même mouvement lors de la première semaine du mois de
septembre dernier où le personnel a dénoncé à l'époque les dépassements
de cette administration et de ce directeur qui a fait l'objet d'un
rapport d'une situation déplorable signé par une commission composée de
représentants des deux syndicats à savoir le SAP et l'UGTA, le DRH et
des membres de la Direction de la santé de la wilaya ; malheureusement
rien n'a changé depuis lors et les mêmes problèmes demeurent en suspens.

SUITE À UN ACCIDENT DE LA ROUTE
Un gendarme mort et deux autres grièvement blessés
Un grave accident est survenu dans l'après-midi de la journée du samedi
dernier sur un chemin de wilaya réservé aux poids lourds, reliant la
commune de M'sila à Ouled-Mansour, où un camion-tracteur a percuté de
plein fouet un véhicule d'une équipe de la gendarmerie en route vers la
caserne de Draâ El Hadja, qui assurait la sécurité du ministre des
Ressources en eau et de l'Environnement en visite à M'sila.
Ce grave accident a causé la mort d'un jeune gendarme sur le lieu du
drame et deux autres blessés qui sont dans un coma profond au service de
réanimation à l'hôpital Zehraoui de M'sila, présentant des blessures au
niveau du crâne et de la cage thoracique, selon les responsables de ce
service.
Une enquête a été diligentée pour déterminer les causes de cet accident.
A. L.

Categorie(s): régions

Auteur(s): A. L.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..