Mémento: Gourcuff ne répondra plus au «peuple»

Lesoir; le Samedi 28 Novembre 2015
2

Gourcuff en mode «mute», c’est désormais faisable. Le
sélectionneur national qui a été reconduit dans ses fonctions n’a plus
le droit de s’exprimer sans l’autorisation de ses employeurs de la FAF.
Hier, pourtant, il s’est adressé au «peuple» depuis la Radio nationale.
Dans ses propos, beaucoup ont «apprécié» la retenue peu coutumière du
Breton. Dans une de ces précisions, il aura la maladresse de révéler
qu’il n’a pas accordé d’interview à nos confrères d’El-Khabar. Et qu’il
n’a fait que répondre «simplement et gentiment» à l’appel d’une
«personne qui s’est avérée être un journaliste». Soit, Christian
Gourcuff est simple, gentil et semble-t-il naïf. Ce sont des vertus que
beaucoup ont mis de côté dès lors qu’ils endossent des responsabilités.
Pour autant, Gourcuff semble verser dans le mensonge grossier puisque
même en étant «simple et gentil», l’on ne peut confier à une personne
lambda des informations en relation avec ses missions, ses objectifs et
les conditions contenues dans son contrat avec la FAF. Une fédération
qu’il n’a pas manqué d’écorner à la veille d’un rendez-vous important
avec son président. Si bien que ce dernier, autrefois souple concernant
les sorties médiatiques du Français, a recommandé plus de retenue.
Raouraoua qui avait du mal à faire taire Vahid Halilhodzic, qui
s’offrait des bols d’air à travers les journaux hexagonaux, sait bien
que Gourcuff ne peut fuir éternellement les médias. Surtout pas ceux,
d’ici et d’ailleurs, qui avaient avancé qu’il quitterait l’Algérie après
la trêve internationale de novembre engendrant l’inaudible bruitage qui
a poussé la FAF à couper court à toutes les rumeurs qui donnaient Hervé
Renard et nombre d’autres mercenaires comme potentiels successeurs de
Christian Gourcuff. Des postulants qui, aujourd’hui, se retrouvent au
chômage par la grâce de fausses promesses…
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..