MOUVEMENT DES AVOCATS : Le dialogue avec la tutelle relancé

Lesoir; le Lundi 10 Decembre 2012
2

Les discussions seront relancées la semaine prochaine entre les avocats qui avaient entamé un mouvement de grève, et leur tutelle. A l’ordre du jour, plusieurs dossiers notamment leur statut particulier. La prochaine rencontre de la commission mixte «ministère de la Justice-Représentants des avocats» va étudier plusieurs questions notamment le statut particulier de l’avocat. C’est ce qu’a indiqué le ministre de la Justice, garde des Sceaux hier, en marge du Salon de la mémoire et des réalisations de la Justice, tenu au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Selon Mohamed Charfi, les discussions seront reprises pour décider de ce qui doit être proposé à l’APN au cours de ce mois. «Les avocats ont exprimé un avis et leurs revendications s’inscrivent au cœur des réformes de la Justice», dit-il. Pour le Garde des sceaux, les revendications des avocats sont aussi celles des réformes du secteur. Il rappelle ainsi les recommandations du président de la République qui insistent sur «l’émergence d’une entité syndicale des avocats autonomes». A une question relative à une éventuelle révision de certains articles, le premier responsable de la Justice affirme qu’il n’y a aucun «tabou». «Nous sommes entrain d’étudier le contenu de cette loi à l’effet de mettre à niveau des réformes judiciaires», reconnaissant en quelque sorte, le bien fondé des revendications des avocats. D’ailleurs, il qualifie le dialogue entre la tutelle et les représentants des avocats de «dialogue modèle», en termes de sens de responsabilité et de transparence. Coïncidant avec la Journée mondiale de lutte contre la corruption, le Salon de la mémoire et des réalisations de la Justice a été également l’occasion pour le ministre, de réaffirmer la détermination des pouvoirs publics à combattre ce fléau. «Nous nous attelons à renforcer les lois pour lutter efficacement contre ce fléau avec soin pris de protéger les dénonciateurs, les témoins et les victimes, et empêcher quiconque de profiter de l’argent public», a-t-il précisé.
Rym Nasri

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Rym Nasri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..