Nous et la France

Lesoir; le Mardi 11 Decembre 2012
2

Monsieur François Hollande, ni le pardon ni un traité d’amitié ne pourront effacer les souffrances endurées par le peuple algérien. L’Algérie est confrontée à des problèmes qu’elle n’arrive pas à résoudre par leur complexité et profondeur dans l’histoire. Si aujourd’hui, les Algériens n’arrivent pas à s’entendre sur leur passé, ni leur avenir, c’est parce que la France coloniale a joué depuis le 5 juillet 1830, date de l'envahissement de notre terre, à l’exclusion et au régionalisme… des comportements que nous n’arrivons pas à mettre dans la poubelle de l’histoire. La France de l’époque a utilisé la politique de diviser pour régner afin de s’accaparer nos richesses et de rester jusqu'à l’éternité en Algérie. Elle s’est acharnée contre tout ce qui symbolise la personnalité algérienne notamment la religion, la culture et les différentes langues algériennes. La guerre d’Algérie, ce n’est que le résultat de l’injustice exercée sur notre peuple, privé même de ses droits élémentaires comme son droit à la vie pendant presque un siècle et demi, le prix payé est le fleuve de sang versé par un million cinq cent mille martyrs. Aujourd’hui, le monde a changé, nous vivons dans l’ère de la mondialisation où les intérêts économiques priment sur les valeurs mais nous voulons juste vous dire que le peuple algérien sait faire la part des choses : entre les deux concepts, même s’il est clément mais n’oublie jamais les noms de Massu et Bigeard …
Ali Laouari

Categorie(s): voxpopuli

Auteur(s): Ali Laouari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..