PARUTION D’UN ROMAN DE MOHAMED-HACENE MERINE : Les anges des dunes

Lesoir; le Samedi 28 Novembre 2015
2

Aâraïsse raml (Les anges des dunes), est un roman
inspiré des œuvres d’Isabelle Eberhardt, que l’auteur Mohamed Hacène
Mérine vient d’éditer en langue arabe aux éditions Dar Tanouir d’Alger.

Entre le Sahara et l’écriture, le livre retrace une bonne partie de la
vie de cette journaliste durant le XIXe siècle, ainsi que ses passages à
travers certaines villes d’Algérie, principalement le Sahara de Oued-Souf,
Boussaâda, Kenadsa et Aïn-Sefra, où elle trouva la mort dans la crue de
Oued-Sefra, le 21 octobre 1904. Le romancier évoque également certaines
personnages qui ont vécu durant ces périodes, à l’exemple de Cheikh
Bouâmama et le général Lyautey, et développe dans cet ouvrage les
batailles d’El-Moungar, de Mékitla, de Belhouari, d’El-Guettaf, de même
que les évènements sur les razzias de ksar Sfissifa.
L’auteur a également évoqué des blessés qui se trouvaient hospitalisés à
l’hôpital de Aïn-Séfra et qu’Isabelle en tant que reporter d’El-Akhbar
et de La Dépêche algérienne est venue interviewer.
Sur cinq blessés interviewés, trois à quatre n’étaient pas des Français
mais des Espagnols ou d’autres nationalités ; et c’est ainsi qu’elle
s’est insurgée contre les comportements inhumains des troupes coloniales
françaises, en dénonçant ces Espagnols et ces étrangers qui défendaient
leurs alliés, dans un pays qui n’était pas le leur. L’œuvre porte
évidemment plusieurs sous-titres, notamment «La nostalgie du Sahara»,
«Les glaives du sable», «La couronne du sable», «Les inondations», etc…

Dans la Salsa d’El libro comme aiment l’appeler les Italiens (la sauce
du livre), l’auteur reprend plusieurs extraits, dont cet extrait du
désir d’Orient, qu’il traduit selon sa façon et son roman : «...je
travaille à noter mes impressions du Sud, mes égarements et mes
inventaires, sans savoir si des pages écrites si loin du monde
intéresseront jamais personne… s’égareront par les souffles du vent du
Sud...» «N’est-ce pas la terre qui fait les peuples ? Que sera l’empire
européen en Afrique dans quelques siècles, quand le soleil aura accompli
dans le sang des races nouvelles ?» conclut le romancier par ces
interrogations d’Isabelle.
Les anges des dunes qui comporte 237 pages est illustré d’une couverture
saharienne (dunes, chameaux, palmiers). Notons, enfin, que Mohamed
Hacène Mérine est un professeur-enseignant auprès du centre
universitaire de Naâma, chercheur sur l’histore et le patrimoine de la
région des monts des Ksour.
B. Henine

Categorie(s): culture

Auteur(s): B. Henine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..