Présidentielles 2014: Comité de soutien à la candidature d’Ali Benflis est né à Bouira…

Lesoir; le Dimanche 10 Novembre 2013
2

Finalement, ce qui se susurrait ici et là dans la
wilaya de Bouira au sujet d’un comité de soutien à la candidature d’Ali
Benflis à la future élection présidentielle de 2014, s’est confirmé ce
samedi.
Ils étaient hier près de deux cent personnes en conclave à l’hôtel Sofy
pour annoncer officiellement la naissance de ce fameux comité de soutien
et par là même, lancer un appel solennel au «frère Maître Ali Benflis» à
se porter candidat aux prochaines élections présidentielles 2014.
Dans la salle, on pouvait remarquer plusieurs figures connues sur la
scène politique locale, dont entre autres, l’ex-ministre de la Jeunesse
et des Sports sous le gouvernement… d’Ali Benflis, Mohamed Allalou, des
ex-députés comme Boualem Mehnaoui, Fedhala Abdelkader et Dalila Saoudi,
l’ex-sénateur Bouguerra Abdelkader, mais aussi, des représentants des
enfants de chouhada, de moudjahidine, des élus actuels du FLN et des
centaines de jeunes venus d’horizons divers, des médecins, des avocats,
des commerçants, des industriels, des étudiants, etc.
Dans la déclaration finale ayant sanctionné cette rencontre, les
représentants de ce comité de soutien ont souligné les raisons qui les
ont amené à opter pour maître Ali Benflis. Selon eux, c’est après une
large consultation au cours de laquelle ont été évoquées la situation du
pays et la conjoncture qu’il traverse, lesquelles, situation et
conjoncture exigent un homme en mesure d’unifier les rangs des Algériens
et de répondre à leurs aspirations, que ces représentants ont été
convaincus que cet homme est Ali Benflis. Signalons qu’avant de lire
cette déclaration, la parole a été donnée aux représentants de ce comité
dont l’ex-ministre Mohamed Allalou qui avait parlé de l’ex-chef de
gouvernement qu’il avait eu l’honneur de côtoyer en tant que ministre de
la Jeunesse et des Sports. Mohamed Allalou a évoqué à l’assistance les
qualités humaines et les compétences avérées d’Ali Benflis dont le
parcours depuis sa première fonction en tant que juge jusqu’à son
dernier poste de chef de gouvernement en passant par celui du ministre
de la Justice et S/G du FLN. Chaque intervenant a rappelé les qualités
de cet homme dont l’intégrité morale et la compétence ne sont plus à
démontrer. Ajoutés à cela, son appartenance à une famille
révolutionnaire, son combat pour les droits de l’Homme en Algérie, étant
l’un des fondateurs de la Ligue des droits de l’Homme, sa lutte contre
toute forme de népotisme et de clientélisme, son combat pour l’égalité
des chances, le mérite et l’émergence des compétences, son combat pour
la séparation des pouvoirs en Algérie et pour une justice indépendante.
Tous ces engagements font d’Ali Benflis l’homme de la situation, l’homme
qui arrimera l’Algérie au train de la modernité et qui pourra faire face
à tous les défis auxquels est confrontée l’Algérie sur les plans, local,
régional, continental et international.
Y. Y.
… à Sétif…
Dans la matinée d’hier, un groupe d’une trentaine de personnes parmi
lesquelles des cadres, des intellectuels, des travailleurs, des
artisans, des commerçants, des chômeurs, s’est réuni dans une salle
privée, à Sétif-Ville pour mettre en place un comité politique de
soutien à l’ancien chef du gouvernement, Ali Benflis, en vue de
l’accompagner dans ses démarches pour officialiser sa candidature à la
prochaine présidentielle d’avril 2014. Ce groupe lance un appel à celui
qui fut secrétaire général du plus vieux parti, ministre de la Justice
et Premier ministre pour briguer la plus haute magistrature du pays
exprimant de cette manière sa totale considération sur cet homme
imperturbable à servir le peuple et sa propension à privilégier le
pardon, le débat et la démocratie et à mobiliser le mouvement
associatif. Tout ceci par fidélité à son parcours militant qui s’inscrit
dans son combat naturel pour une justice sociale bâtie sur la stabilité
politique et la prospérité économique. À cette occasion, un communiqué a
été rendu public, dans lequel les participants lancent un appel solennel
à M. Ali Benflis, pour qu’il se présente à la prochaine échéance
électorale, tout en lui assurant un soutien indéfectible.
I. S.

… Et à Tarf !
C’est au cours d’une réunion tenue hier, dans un cabinet d’avocats sis
dans la commune de Bouteldja, que des militants et d’anciens cadres du
FLN ainsi que des représentants d’associations diverses ont appelé dans
un communiqué Ali Benflis à se porter candidat aux élections
présidentielles d’avril 2014.
Les signataires estiment qu’Ali Benflis, «doté d’un savoir scientifique,
d’une expérience politique inestimable et d’une grande connaissance des
attentes de la population, est l’homme du consensus national qui a
l’envergure et la capacité de sortir le pays de l’anarchie, du
sous-développement et de l’actuelle gestion chaotique du pays».
Les présents sont convaincus que «compte tenu d’une conjoncture
internationale délicate et fragile avec en filigrane les turbulences que
connaissent les pays limitrophes, Ali Benflis est l’homme de la
situation».
Reste que les personnes présentes à ce conclave n’ont pas procédé à
l’installation d’une coordination.
Daoud Allam

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Daoud Allam

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..