PRISE EN CHARGE DES PERSONNES HANDICAPÉES: Souad Bendjaballah souhaite l’implication des collectivités locales

Lesoir; le Mardi 4 Decembre 2012
2

Sur les 250 centres pour handicapés à travers le territoire national, 68 sont gérés par le mouvement associatif, a déclaré, hier Souad Bendjaballah, ministre de la Solidarité nationale et de la Famille, précisant que les associations, notamment celles des parents d’enfants handicapés, et les autorités locales doivent s’impliquer dans l’aide à la prise en charge de cette frange de la société.
F-Zohra B. Alger (Le Soir) - La première responsable du secteur de la solidarité, en tournée, hier, dans la wilaya d’Alger à l’occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, a tenu à rendre hommage aux associations de parents d’enfants atteints de handicap. Elle précisera, de ce fait, que sans l’aide de ces associations, les actions initiées par l’Etat seraient limitées. Souad Bendjaballah lancera, par ailleurs, un message aux nouveaux élus au niveau local, en précisant qu’après les élections, les autorités locales doivent s’impliquer davantage dans l’action en faveur des personnes handicapées. «L’Etat a une responsabilité sociale d’équité. Le 3 décembre est pour nous l’occasion de faire une halte et d’évaluer nos actions, comme de passer à d’autres étapes et d’améliorer nos actions sur le terrain», a déclaré la ministre. Elle précisera que les résultats scolaires obtenus par les enfants handicapés renseignent sur les efforts fournis par l’encadrement au niveau des centres de formation et de prise en charge spécialisés. Assurant, par ailleurs, que sans le mouvement associatif, la prise en charge des enfants handicapés ne peut être totale. 20 000 enfants sont scolarisés au niveau de ces centres. «La scolarisation de ces enfants aux besoins particuliers est importante pour leur insertion dans la société. Nous lançons donc un appel à toutes les parties concernées pour que ces personnes soient intégrées dans la vie sociale», a déclaré Souad Bendjaballah. Elle soulignera l’importance de l'accessibilité des personnes handicapées aux différents domaines de la vie quotidienne, notamment les lieux publics et les moyens de transport. La ministre évoquera aussi l’étude statistique actuellement en cours de réalisation qui permettra de définir le nombre de personnes handicapées et les causes des handicaps en Algérie. Souad Bendjaballah a visité, hier, le centre psychopédagogique pour enfants inadaptés mentaux de Douéra.
F.-Z. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): F.-Z. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..