RABAH SAÂDANE PARMI LES POSTULANTS À LA SUCCESSION DE ZICO: «Diriger la sélection irakienne serait un bon challenge»

Lesoir; le Dimanche 23 Decembre 2012
2

L'ancien sélectionneur de l'équipe nationale de football, Rabah Saâdane, a révélé hier qu'il figure sur la liste des techniciens susceptibles de diriger la barre technique de l'équipe d'Irak, en remplacement du Brésilien Zico, démissionnaire, a-t-on appris auprès de l'intéressé. «Je l'ai su d'un manager qui m'a informé que mon nom figure sur la liste des entraîneurs. Mais pour le moment, il n'y a rien d'officiel du moment où je n'ai reçu aucun contact de la part des responsables de la Fédération irakienne », a affirmé à l'APS Saâdane, estimant que ça serait «un bon challenge» de tenter une expérience avec l'équipe d'Irak, champion d'Asie en 2007. Yahia Zeghir, membre du comité exécutif de la Fédération irakienne de football, a dévoilé vendredi le nom de Rabah Saâdane, en compagnie de celui de l'Egyptien Hassan Shehata, comme étant «des candidats potentiels pour la succession de Zico». L'instance irakienne a souligné qu'elle privilégiait la piste d'un entraîneur arabe. «Je suis bien évidemment intéressé à l'idée de tenter une expérience avec l'Irak, que j'étais sur le point de rejoindre avant même l'engagement de Zico. C'est une sélection bien structurée, formée d'excellents joueurs. En plus, elle a bien entamé les éliminatoires du Mondial 2014», a ajouté Saâdane. L'ancien coach national a réitéré son désir de reprendre du service «uniquement » avec une équipe nationale, refusant de travailler avec un club. «Comme je l'avais déjà dis auparavant, je ne peux refuser de travailler avec une sélection, ou bien prendre le rôle d'un directeur technique national (DTN), mais entraîner un club, ça n'entre plus dans mes plans, à moins qu'il s'agit d'un super club», a souligné l'ex-sélectionneur national, précisant qu'il avait décliné cette saison plusieurs offres émanant d'équipes de Ligue 1 algérienne. Saâdane a révélé qu'il était tout proche d'assurer, au mois de novembre dernier, les destinées techniques de l'équipe du Bahreïn. «J'étais fortement pressenti dans ce poste, avant que les responsables de la fédération n'engagent un technicien argentin.» Rabah Saâdane n'a plus entraîné depuis son départ de l'équipe nationale algérienne en septembre 2010, au lendemain du match nul concédé au stade Mustapha-Tchaker de Blida face à la Tanzanie (1-1), aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2012.

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..