RELIZANE: Les habitants de Semmar interpellent le wali

Lesoir; le Samedi 1 Decembre 2012
2

La région d’El Semmar, relevant administrativement de la commune de Kalaâ, dans la wilaya de Relizane, n’était sans doute pas destinée à devenir un jour, ce chef-lieu de commune, à l’instar des autres communes du territoire national. En témoigne l’actuel aménagement qui demeure loin d’offrir les moindres commodités urbaines.
Elevée au rang de deuxième chef-lieu lors du dernier découpage administratif, la circonscription d’El Semmar, reste incontestablement la moins lotie en matière d’infrastructures urbaines, à travers toute la wilaya de Relizane. Pourtant, en matière de démographie, elle n’est pas aussi moins lotie dès lors que ses habitants avoisinent le nombre des 60 000 âmes. Tout ce beau monde donc n’a d’affluence que pour ces deux «petits» chefs-lieux, El Kalaâ et El Semmar. Ce dernier étant encore une fois, le chef-lieu de commune. Une agglomération traversée par le chemin communal sur une longueur de quelques dizaines de mètres embellie par des immeubles et locaux commerciaux. Pour le passant profane, il ne parierait pas un sou sur le fait que cette bourgade soit un chef-lieu de commune. Aujourd’hui, tout un nouvel aménagement urbain s’impose car il demeure impératif que la localité remplisse convenablement son statut urbain en effectuant une nouvelle planification à même de répondre aux exigences de son développement. La démolition, par exemple, de quelques vieilles bâtisses pour implanter de nouveaux immeubles, le transfert du siège de commune où il se trouve vers le chef-lieu d’El Semmar, l’agrandissement et l’aménagement des principales artères et bretelles, le remplacement du réseau souterrain, autant de mesures à prendre pour faire de la région susmentionnée, une vraie ville et un réel chef-lieu de commune. Les habitants dudit village interpellent le premier responsable de la wilaya afin d’intervenir et inscrire leur localité pour un aménagement urbain qui s’impose, vu que la commune est une zone qui abrite des monuments historiques et aussi un cap pour plusieurs visiteurs qui viennent voir la citadelle d’El Kalaâ.
A. Rahmane

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. Rahmane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..