SON CONSEIL NATIONAL EST EN SESSION OUVERTE: La plate-forme de revendications du SNPSSP toujours en suspens

Lesoir; le Mardi 4 Decembre 2012
2

Quelques satisfactions et des attentes. Le conseil national du Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP) prend acte des évolutions enregistrées sur certains dossiers depuis la nomination du nouveau ministre mais reste dans l’attente de la concrétisation de revendications toujours en suspens.
Nawal Imès- Alger (Le Soir)- En session ouverte, le conseil national
du SNPSSP a mandaté les membres du bureau exécutif pour le suivi des
dossiers en attente de règlement. Le Dr Yousfi, qui animait hier une
conférence de presse, a fait état de la volonté du ministre de la Santé
de renouer le dialogue. Il en veut pour preuve la réouverture du
dialogue après une interruption de plusieurs mois sous l’ère d’Ould
Abbès, l’annulation des ponctions sur salaire opérées de manière abusive
après la dernière grève, la relance de la commission chargée de la
préparation du concours de graduation et l’installation de la commission
ad hoc autour du service civil. Des signes de bonne volonté qui ne font
pas oublier au SNPSSP que des dossiers restent toujours à l’état
stationnaire en dépit des instructions données par le ministre de la
Santé. Il s’agit notamment de l’organisation du premier concours de
passage au grade de praticien spécialiste principal qui n’a toujours pas
été programmée en dépit de l’annulation des arrêtés qui bloquaient pas
moins de 3 000 praticiens et de l’application de la réglementation en
matière de carte sanitaire dans les hôpitaux des grandes villes. Le
SNPSSP insiste, cependant, sur l’ensemble des points ayant déjà fait
l’objet d’accords avec le ministère de la Santé et pour lesquels aucune
réponse n’a jusqu'à présent été donnée. Il s’agit de l’amendement du
statut particulier, de la révision du régime indemnitaire, de la
suppression de la discrimination en matière d’imposition, de l’exclusion
des praticiens spécialistes des comités médicaux et de l’octroi d’un
quota national de logements. Dans un mois, le bureau national fera une
autre évaluation de l’état d’avancement de la plate-forme de
revendications.
N. I.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..