SON PARTI A RÉALISÉ UN SCORE MEILLEUR QUE LORS DES LÉGISLATIVES: Belaïd Abdelaziz exprime sa satisfaction

Lesoir; le Lundi 3 Decembre 2012
2

Le président du Front El Moustakbal, le Dr Abdelaziz Belaïd, s’est déclaré «satisfait» des résultats de son parti obtenus lors du scrutin du 29 novembre dernier. Pour lui, le Front El Moustakbal a réussi des résultats «importants malgré le peu de moyens dont il dispose».
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Lors d’une conférence de presse organisée au siège de son parti, le Dr Belaïd a mis en avant les résultats obtenus par son parti, malgré le «peu de moyens dont nous disposons et les entraves auxquelles nous avons fait face». Il en veut pour preuve les 387 sièges obtenus au niveau des municipalités sur 327 listes de candidatures déposées, et d’ajouter que son parti a obtenu «une majorité absolue dans six communes, alors que dans 26 autres, le Front El Moustakbal est prêt à disposer de la présidence». Le Front El Moustakbal a décroché 31 sièges au niveau des Assemblées de wilaya. Pour le président du Front El Moustakbal, «les résultats enregistrés par nos candidats dénotent l’importance du message porté par notre parti». «Nous disons aux citoyens qui ont soutenu et porté haut nos candidatures que nous serons fidèles à nos engagements et principes et nous leur promettons qu’on n’hésitera pas un moment à faire valoir et défendre les idéaux pour lesquels notre parti a vu le jour», a indiqué le président de ce parti. Pour rappel, le président de cette formation avait déclaré lors de la campagne électorale que son parti a décidé de participer à ces élections afin de «mesurer la place qu’il occupe sur la scène politique nationale et pour mobiliser le plus grand nombre de militants afin de concevoir un programme global qui défende la patrie et ses intérêts», tout en estimant que la justice sociale est «inexistante» et que les dispositifs d’emploi ne sont que des «solutions inefficientes de raccommodage », ajoutant que son parti «poursuivra son action sur le terrain avec pour unique souci, de construire l’Algérie». M. Belaïd s’est élevé contre ceux qu’il qualifie de «vendeurs de chimères» qui, selon lui, ont «privé le Front El Moustakbal de réaliser son objectif lors des législatives du 10 mai dernier», tout en affirmant que la fraude dont a été victime son parti lors des dernières législatives «ne se répétera pas le 29 novembre».
A. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..