STATIONS THERMALES : Les prix appliqués par la Cnas «sont dépassés»

Lesoir; le Mardi 18 Decembre 2012
2

Les dirigeants de certaines stations thermales relevant du secteur public ont affirmé, lundi 10 décembre à Alger, que les prix appliqués par la Caisse nationale de Sécurité sociale (Cnas) pour la prise en charge des malades «sont dépassés». En marge du séminaire international sur la médecine thermale qui s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à l’exécution de l’accord d’association avec l’UE, le directeur des ressources humaines par intérim au centre de thalassothérapie de Sidi Fredj, Dr Fahchouche Baroudi, a souligné que la Cnas assure à 100% les soins de rééducation fonctionnelle et le client ne s’acquitte que de la TVA. La Cnas assure également à 100 % les frais de soins dans les stations thermales de Guergour (Sétif) et Chellala (Guelma), selon leurs dirigeants. Dans la station de Bougherara (Tlemcen) et aux Hammams Salhine et Righa (Blida), le malade paye uniquement les services qui lui sont fournis en dehors des soins qui sont assurés par la Cnas, selon les dirigeants de ces structures. Les dirigeants ont appelé les responsables de la Cnas à revoir les prix appliqués qui, selon eux, «ne s’adaptent pas aux développements socio-économiques de la société». Il est à rappeler que 7 stations relevant du secteur public sont conventionnées avec la Cnas.

Categorie(s): le soir retraite

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..