Stress: 5 bonnes raisons d'adopter la mélisse

Lesoir; le Dimanche 7 Decembre 2014
2

Apaisante, la mélisse exerce une action régulatrice
sur le système nerveux. C'est un anxiolytique naturel sur lequel on peut
compter.
La mélisse (trandjane) est une plante reconnue pour ses vertus
relaxantes et sédatives. Elle agit également sur les spasmes
intestinaux. De nombreuses études cliniques ont mis en évidence les
effets de la mélisse sur la qualité du sommeil, l'anxiété ou
l'amélioration de l'humeur. De plus la mélisse soigne les troubles qui
ont une origine nerveuse : flatulences, spasmes intestinaux et
digestifs, colites, crampes d'estomac, éructations.

Elle combat les tachycardies d'origine nerveuse
La mélisse a une action sédative et calmante. Elle est très intéressante
sur les terrains anxieux et spasmodiques. Son efficacité sur les muscles
lisses (dont les contractions sont involontaires) la rend tout indiquée
sur les terrains anxieux et spasmodiques.
Ses feuilles agissent au niveau des récepteurs GABA qui interagissent
avec des neuromédiateurs régulateurs du système nerveux. Elles
augmentent leur activité et inhibent ainsi le système nerveux central,
permettant le relâchement des muscles.
En cas de tachycardie, elle a un effet apaisant. Elle se prend sous
forme d'infusion, en prévention, à raison d'1 à 2 bols par jour sur la
base de 4 cuillères à soupe pour un litre.

Elle prévient les insomnies
En relâchant la tension des muscles, la mélisse aide à l'endormissement.
En 1992, une étude clinique a montré qu'associée à la valériane, elle
serait aussi efficace qu'un somnifère de synthèse. Elle peut être prise
en infusion (feuilles) à raison d'1 à 2 bols par jour sur la base de
4 cuillères à soupe pour un litre. Les adultes peuvent se masser la
nuque et le plexus solaire avec son huile essentielle à raison de 1 à 2
gouttes préalablement mélangées à de l'huile de jojoba ou d'abricot pour
faciliter sa pénétration.

Elle apaise les spasmes de l'estomac et du colon
La mélisse est particulièrement efficace sur cette région du corps, car
il s'agit encore une fois de muscles lisses. Elle réduit par ailleurs
les lourdeurs d'estomac et aide le foie à produire de la bile. Ses
feuilles sont intéressantes chez les bébés souffrant de coliques. Les
donner alors sous forme d'infusion à raison d'une cuillère à café par
kilo de poids.

Elle soulage les névralgies
Calmante, la mélisse s'utilise pour soulager certaines douleurs, en
accompagnement d'un traitement conventionnel de type antalgique
(Ibuprofène ou autres). Si elle ne supprime pas la douleur, elle réduit
son intensité en limitant les contractures associées. Elle est souvent
utilisée en cas de migraine, de névralgie mais aussi dans les douleurs
du petit bassin comme les crampes prémenstruelles.

Elle calme l'herpès labial
Si le bouton de fièvre est dû à un virus, le stress est un des facteurs
déclenchant des poussées. Des études cliniques concluantes ont montré
l'efficacité de la mélisse contre l'herpès labial (ou bouton de fièvre),
de type 1 et 2. Son action antivirale s'explique par la présence d'acide
rosmarinique, mais aussi par la présence de citral, à qui l'on doit son
odeur citronnée. Elle s'emploie sous forme de baume, appliqué
directement sur le bouton de fièvre.

Categorie(s): le soir santé

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..