VOYAGE CULINAIRE: Douiouret Aouicha, pour se réchauffer durant les journées d’hiver

Lesoir; le Samedi 8 Decembre 2012
2

Par H. Belkadi
Le plat que nous allons découvrir à travers notre voyage culinaire
de cette semaine est un mets très populaire chez les familles algéroises
et aussi bien apprécié par les foyers au revenu modeste que par les plus
nantis. Il s’agit de douiouret Aouicha, un mélange de légumes de saison
cuisinés à la façon de la douara (tripes de mouton), agrémentés d’une
variété d’épices.L’hiver s’est installé depuis quelques semaines déjà, apportant avec
lui pluie et froid. Les journées s’annoncent rudes. Ammi Mourad est un
quinquagénaire qui travaille comme gardien de nuit dans une fabrique de
chaussures. Il est père de deux filles et de deux garçons qui
poursuivent toujours leurs études. Son revenu est bien modeste, et il
arrive à peine à subvenir aux besoins de ses quatre enfants. Très
souvent, il est contraint de faire des heures supplémentaires pour
pouvoir boucler les fins de mois. Entre les frais des études,
l’habillement de ses enfants, les besoins de l’entretien de la maison et
la nourriture qu’il doit leur procurer, ammi Mourad ne sait plus où
donner de la tête. Alors, il se voit obligé de faire un choix entre les
études de ses enfants qui coûtent excessivement chers et la bonne
nourriture qu’il doit leur apporter. Pour lui, le choix est vite fait.
Le sacrifice se fera du côté de la nourriture qui sera modeste et
traditionnelle. Et pour cela, il compte beaucoup sur la sagesse de son
épouse qui a toujours su comment garnir la table avec très peu de moyens
et satisfaire la gourmandise de tous les membres de sa famille. Elle a
appris de sa mère et de sa grand-mère qu’une femme doit toujours sauver
la face quelle que soit la situation dans laquelle elle se trouve. C’est
à elle d’aider son mari à gérer leur foyer pour que leurs enfants ne
manquent de rien. Alors, elle devra user de tout son bon sens et de
toute son intelligence pour préparer des repas consistants, bons et pas
chers. Douiouret Aouicha est l’un des plats d’hiver qui fait partie de
la longue liste des plats savoureux et très modestes dont elle est la
spécialiste. Ses enfants ne se lassent pas de manger ce plat à base de
légumes et qui ne nécessite aucune sorte de viande. Elle a l’art et la
manière de faire bien avec très peu de moyens. Elle se souvient des
soirées d’hiver qu’elle passait dans la grande maison où toute la
famille se réunissait pour dîner autour du grand plat en bois dans
lequel douiouret Aouicha fumait de ses multiples senteurs.

Categorie(s): soirmagazine

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..