20 ans de prison pour meurtre avec préméditation, Tiaret

Liberte; le Samedi 22 Novembre 2014
3

Le tribunal criminel près la cour de Tiaret a condamné, ce jeudi, D. Hicham, 19 ans, à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre avec préméditation de L. B. Mohamed Nadjib, commis le 17 mai dernier à Tiaret. Selon l’arrêt de renvoi, une dispute autour d’un litige de 350 DA, entre le prévenu et un ami de la victime est à l’origine de ce drame. L. B. sera tué après avoir reçu un coup de couteau au cœur et un autre dans le dos. Lors du procès, l’accusé reconnaîtra les faits mais dira au juge qu’il avait agi pour se défendre sans pour autant avoir la volonté de tuer. “En allant récupérer l’arme du crime, vous aviez tout le temps de réfléchir aux conséquences de cet acte d’autant plus que vous auriez pu utiliser le gourdin qui était à votre portée au lieu d’aller à la maison chercher le couteau”, répondra le magistrat qui écartera la légitime défense. Le représentant du ministère public a requis la peine capitale à l’encontre de D. Hicham.
L’avocate de la défense plaidera pour sa part l’absence de préméditation dans cet acte en soulignant être certaine que l’un des témoins appelés à la barre, mineur, a été sermonné par son père pour ne pas dire la vérité. Pour conclure, elle a sollicité le tribunal de requalifier le chef d’inculpation en écartant la préméditation et la volonté d’homicide. Appelés à la barre concernant leur indemnité pour préjudice moral, les parents de la victime ont répondu que la vie de leur enfant n’a pas de valeur.
Après les délibérations, D. Hichem a été condamné à 20 ans de prison et d’une amende, pour préjudice moral, de 100 millions de centimes à chacun des parents de la victime. 

R. S.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): R. Salem

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..