26 nouveaux pompiers ont été formés, Exercice de simulation d’un incendie dans le tunnel du métro d'Alger

Liberte; le Mercredi 14 Decembre 2011
3

Il est 23h. Nous sommes le 12 décembre, un incendie s’est déclaré dans le local technique situé au tunnel entre Tafourah et la Grande-Poste (TGP) et l’accès d’urgence réservé aux pompiers Émir-Abdelkader.Feu et fumées denses rendant la visibilité réduite dans le tunnel empêchant une progression normale. Dix victimes sont comptées dont deux policiers incommodés par la fumée. Un vent de panique s’empare des lieux. Les agents du métro courent dans tous les sens et contactent les pompiers. “Ne vous inquiétez pas, c’était un exercice de simulation effectué par les hommes de la Protection civile et la Sûreté nationale”, rassure un agent. L’exercice entre dans le cadre du programme de formation (programme de la coopération algéro-française en matière de formation (FSP) de la direction générale de la Protection civile en matière de gestion des risques dans les tunnels et la Société du métro d’Alger. Cet exercice se déroule du 7 au 14 décembre au profit des officiers d’intervention. Il est mis en œuvre en collaboration avec la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). La manœuvre, qui a duré jusqu’à 2h du matin, a pour objectif la sécurisation des passages lors d’un incendie. L’examen a concerné 26 stagiaires algériens, qui ambitionnent de se spécialiser dans ce type d’interventions. Ils sont formés par deux capitaines des brigades sapeurs-pompiers de Paris et en présence des responsables de la DGPC, le directeur de la Protection civile de la wilaya d’Alger, le responsable de la brigade de la police du métro d’Alger et les responsables de l’Entreprise du métro d’Alger (EMA). L’intervention avait pour objectif la mise en pratique des connaissances acquises lors de la formation spécialisée, la reconnaissance des lieux par les intervenants, le repérage et l’utilisation des moyens et équipements spécifiques installés dans des stations et tunnels (les bouches d’incendie, les colonnes sèches, le désenfumage et la radio tétra). L’exercice a été aussi, l’occasion d’évaluer les procédures de coordination entre les différents intervenants (RATP, DGPC et DGSN) et l’évaluation de l’efficacité des équipes d’intervention de la Protection civile ainsi que les matériaux spécifique utilisés. La mobilisation de l’effectif humain lors de cette manœuvre, une équipe composée de quatre médecins d’intervention, douze officiers, neuf sous-officiers et 60 agents. Quant aux moyens matériels, la Protection civile a mobilisé 4 fourgons-pompe-tonnes (5 FPT), 9 ambulances, un camion de commandement, une girafe d’éclairage, un camion polyvalent, 3 véhicules de commandement, un camion de transport de troupes et 3 véhicules de liaison. Pour rappel, un mois après sa mise en service le 1er novembre dernier, le métro d'Alger a transporté plus d'un million de passagers sur son unique ligne reliant la Grande-Poste à Haï El-Badr.     DJAZIA SAFTA

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..