À l’initiative du ministère de l’Environnement, de la Fondation Déserts du Monde et des Nations Unies, Une rencontre dédiée aux déserts et à la lutte contre la désertification

Liberte; le Mercredi 14 Decembre 2011
3

ll L’oasis rouge Timimoun, plus précisément Tinerkouk, abritera du 15 au 17 décembre courant une manifestation d’envergure internationale sur la question des déserts et la lutte contre la désertification. Domaine dans lequel l’Algérie a fait preuve d’une prise de conscience jusqu’à sensibiliser les instances des Nations unies. Il reste, toutefois, tellement de choses à accomplir durant toute une décennie proclamée par l’Assemblée générale des Nations unies, en décembre 2009, comme étant une décennie dédiée aux déserts et à la lutte contre la désertification. Il sera ainsi exprimé explicitement toute la préoccupation quant à l’aggravation de la désertification à l’échelle planétaire, en particulier en Afrique, et ses lourdes conséquences quant à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, notamment ceux relatifs à l’éradication de la pauvreté et à la viabilité environnementale. Aussi, tous les pays faisant partie de la convention doivent œuvrer pour donner un sens à cet engagement. Pour marquer le lancement de ce processus, Cherif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement et président de la fondation Déserts du monde se joint à l’initiative de la wilaya d’Adrar en partenariat avec le secrétariat de la convention des Nations unies concernant la lutte contre la désertification représenté par son secrétaire exécutif, M. Luc Gnacadja, pour réussir un rendez-vous important. Participera à l’événement également, Mme Deborah Fraser, ambassadrice de la lutte contre la désertification auprès des Nations unies et son excellence, Aloisa Wor Getter, ambassadrice d’Autriche en Algérie.N. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..