À la demande des autorités tunisiennes, Un trafiquant de pièces archéologiques extradé par l’Algérie

Liberte; le Samedi 17 Decembre 2011
3

Mahmoud Allani, un trafiquant d’origine tunisienne, à la tête d’un réseau spécialisé dans le mouvement des pièces archéologiques entre l’Afrique du Nord et l’Europe, a fait l’objet à la fin de la semaine, d’une procédure d’extradition vers son pays d’origine, révèlent nos sources judiciaires.Ce transfert est intervenu, précise-t-on, à la demande des autorités tunisiennes, plus précisément de la direction des affaires pénales au ministère de la Justice tunisien. Le mis en cause, très connu dans le milieu en question, qui a été condamné par contumace dans plusieurs affaires de trafic de pièces archéologiques, a été arrêté à l’est de l’Algérie, également pour les mêmes motifs. Ceci démontre l’envergure des filières, dont les tentacules s’étendent au-delà de la grande bleue, qui ciblent les sites archéologiques implantés, notamment, à l’extrême nord-est du pays. Ces réseaux ne s’encombrent pas de préjugés en pillant les sites de la région et en livrant à des clients étrangers en cheville avec des contrebandiers tunisiens et autres des pièces numismatiques romaines en bronze, des statuettes en cuivre et en bronze ainsi que des candélabres en cuivre au nombre des objets archéologiques les plus prisés, semble-t-il. “C’est facile à faire passer au-delà des frontières, pas de problème pour trouver un preneur et ça rapporte gros. C’est du caviar pour les contrebandiers”, estiment nos sources à ce sujet. Nos sources croient que ce patrimoine a été certainement dérobé du site archéologique de Mador, actuellement M’daourouch, dans la wilaya de Souk-Ahras, réputé pour sa richesse dans ce domaine. Malheureusement ce site, révèle-t-on, continue de faire l’objet, en raison de l’absence pratiquement quasi-totale d'une protection réelle, d’un pillage systématique instrumenté par des filières professionnelles internationales, spécialisées en la matière, dont plusieurs d’entre elles ont été mises hors d’état de nuire durant cette dernière décennie.  B. BADIS

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..