A proros de ceux qui veulent mettre au musée le parti, Ziari défend le sigle FLN

Liberte; le Mercredi 7 Decembre 2011
3

“Vous êtes en retard de 50 ans. Vous auriez dû faire cette proposition au lendemain de l'indépendance, en 1962, et non pas maintenant”, a lancé Abdelaziz Ziari, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), hier, en réponse aux propositions de certains députés qui ont revendiqué la “mise au musée du FLN”. Intervenant lors de la séance du vote du projet de loi organique relatif aux partis politiques, à l’Assemblée nationale, Ziari a pris la parole en précisant qu’il s’exprimait en tant que militant du FLN. Les commentaires des députés auteurs de la revendication s’appuyaient sur l’article 5 du projet de loi sur les partis qui stipule qu’“aucun parti ne peut utiliser partiellement ou intégralement les noms et les symboles du mouvement de libération nationale”. “Vous avez attaqué un parti présent dans la salle et présent sur la scène politique depuis 50 ans. Il a des cadres et des militants sur l'ensemble du territoire national et il est en droit d'exister comme tout autre parti”, a encore ajouté Ziari, indiquant que “beaucoup de dirigeants d’autres partis en sont issus”. Et de mettre au défi les députés auteurs de la revendication : “Si vous êtes capables de faire mieux que le FLN, allez sur le terrain. Mais souvenez-vous que le peuple juge les faits et non les paroles.”N. M.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..