Abderrezak Makri à Chlef, “Le gouvernement est incapable de gérer les affaires du pays”

Liberte; le Dimanche 17 Mai 2015
110711

Au cours de son meeting populaire tenu, hier, au CCI de Chlef, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Makri, a vivement critiqué le remaniement ministériel intervenu à la fin de la semaine écoulée. Devant un parterre de militants et sympathisants, il a déclaré que le changement opéré dans l’appareil gouvernemental n’apportera rien au peuple algérien “qui attend de son Président un changement radical à tous les niveaux. Bien au contraire, ce remaniement ministériel envenimera plus la situation du pays et je crains que la série de scandales ne se poursuive et aux Algériens de revivre ce qu’ils ont vécu en 1988”.
Le leader du MSP a également fustigé toute la politique engagée par le gouvernement qui n’a pas su comment prendre en charge les préoccupations des citoyens.
Abderrezak Makri a expliqué, à cet effet, que les querelles survenues dernièrement entre membres d’un seul gouvernement censé diriger les affaires du pays afin d’aller de l’avant, “démontrent clairement et devant tout le monde que la faiblesse dont ont fait preuve plusieurs ministres qui se rejetaient la responsabilité de l’échec politique a enfoncé encore plus notre pays dans des scandales qui ont étonné tout le monde”. Le président du MSP s’est interrogé sur le limogeage de la ministre de la Culture, Nadia Labidi, à la suite des accusations portées contre elle par Louisa Hanoune. “Nous voulons savoir ce qui se passe réellement dans ce pays. La presse n’a cessé de parler des scandales de corruption qui ont entaché plusieurs ministres. Pourquoi alors certains ont été remplacés et pas d’autres ?”, a-t-il demandé.

A. C.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): CHENAOUI AHMED

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..