Abderrezak Makri, jeudi, à Médéa, “Un dialogue sérieux pour éviter une dégradation de la situation”

Liberte; le Samedi 23 Mai 2015
110794

 Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Makri, a lancé, jeudi, à Médéa, un appel en direction des autorités du pays pour engager un dialogue “sérieux et inconditionnel” afin d’éviter au pays “une dégradation de la situation”. “Nous disons aux autorités du pays que la voie du dialogue et de la concertation est encore ouverte et possible et qu’il est temps de s’ouvrir sur la classe politique”, a déclaré le premier responsable du MSP lors de l’ouverture des travaux de la 4e université de printemps du parti. “Les autorités doivent savoir qu’elles ne sont plus en mesure d’apporter des solutions à la crise actuelle”, a ajouté M. Makri, les invitant, à cet effet, à “reconsidérer” leur position vis-à-vis de la classe politique, notamment les partis de l’opposition. Le président du MSP a appelé a éviter “l’exclusion” des partis qui ont un ancrage politique dans la société et qui sont capables de présenter des alternatives à “la crise multidimensionnelle que vit le pays”.“La solution à la crise est à notre portée”, a-t-il assuré, relevant qu’“il suffit juste de tourner la page des anciennes pratiques”.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..