Accusés de plusieurs crimes en Belgique, Fin de cavale pour les nouveaux Bonnie and Clyde à Alger

Liberte; le Samedi 11 Mars 2006
3

 Ceux que le milieu judiciaire flamand n’hésitait plus à comparer au célèbre couple de gangsters américains de l’après-dépression, Bonnie et Clyde, ont vu leur parcours criminel prendre fin à Alger. Lisette Bus et son mari Jelloul Selini, activement recherchés pour au moins quinze hold-up, des menaces de mort contre un inspecteur de police et quatre car-jacking, se sont réfugiés en Algérie après une cavale de plusieurs mois. Le couple avait semé la terreur en Flandres et réussi à déjouer toutes les tentatives policières de les appréhender.Selon l’avis de recherche émis en date du 2 février dernier par la police fédérale belge, Jelloul y est présenté comme étant armé et dangereux. Agé de 31 ans et mesurant 1m 80, le suspect s’exprime aussi bien en arabe qu’en néerlandais. Sur la photo de l’avis de recherche, Jelloul Selini apparaît avec un crâne rasé et un visage anguleux mangé par une barbe de quelques jours. Ses yeux sont foncés. Quant à sa compagne, Lisette, 34 ans, elle est de nationalité hollandaise et mesure 1m 75. De corpulence mince, cette batave s'est présentée spontanément à l'ambassade de Belgique à Alger, le 5 mars dernier, pour être rapatriée et mise à la disposition de la justice belge. En concertation avec les autorités algériennes et le parquet de Gand, un attaché de sécurité de l'ambassade l'a accompagnée, hier, sur un vol de retour vers la Belgique où elle devrait être conduite devant un juge d'instruction.Son mari ne semble pas vouloir se constituer prisonnier et serait donc resté en Algérie. Son avenir reste pour le moment dans l’expectative. Le ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht, après avoir félicité le personnel de l'ambassade à Alger ainsi que les services consulaires, a déclaré : “On a réussi à transférer en Belgique de manière particulièrement rapide Mme Bus, qui est soupçonnée de nombreux délits graves. Elle est aujourd'hui remise à la justice.”Saïd OUSSAD

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..