Actualité, Redéploiement

Liberte; le Mardi 21 Mars 2006
3

Ce traité, qui sera une sorte de couronnement — le souhaitons-nous du moins — doit aussi servir de  point de départ à une nouvelle façon d’exister des relations que l’Algérie doit avoir avec la France.C’est dans la nature des relations algéro-françaises de se décliner, depuis l’indépendance de notre pays, en ombres et lumières, en orages et embellies, en grandes effusions et en bouderies. C’est dire que ce n’est pas demain la veille de la “refondation” solennellement proclamée par les présidents Bouteflika et Chirac, dont il faut néanmoins saluer au passage la volonté de jeter les bases d’un partenariat privilégié entre Alger et Paris. Cela risque encore d’être ainsi pour longtemps. Du moins tant qu’entre les deux pays on ne trouve pas une modalité consensuelle pour solder les comptes au passé qui s’obstine à contrarier les ambitions du présent. Ce yoyo que nous jouent les relations politiques, c’est dans sa nature également, reste néanmoins dans des limites qui  permettent aux affaires, économiques en particulier, de connaître une certaine prospérité. Et c’est sans doute ces affaires, qui ne connaissent pas de sentiments, et les hommes et les femmes qui en sont les maîtres d’œuvre des deux côtés de la Méditerranée qui seront la véritable rampe de lancement au traité d’amitié algéro-français, auquel des hommes de bonne volonté, comme Mohamed Bedjaoui, continuent de croire. Cependant, ce traité, qui sera une sorte de couronnement — le souhaitons-nous du moins — doit aussi servir de  point de départ à une nouvelle façon d’exister des relations que l’Algérie doit avoir avec la France.À savoir précisément que les relations privilégiées avec Paris ne doivent pas être l’exclusif des autres partenaires. C’est ce redéploiement qui est notamment à l’œuvre à travers les récents contacts avec les Russes, les Américains et les Allemands. Une autre façon pour notre pays de ne pas mettre ses billes dans un même panier.N. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..