AÉROPORT DE BÉJAÏA, La fermeture reportée à octobre

Liberte; le Samedi 25 Mars 2006
3

La fermeture de l’aéroport Abane-Ramdane de Béjaïa est finalement ajournée au mois d’octobre prochain. Les travaux de renforcement de la piste d’atterrissage sur 60 kilomètres de route devront être achevés en moins de six mois.C’est ce qu’a affirmé le wali de Béjaïa, Rachid Fatmi, lors d’une conférence de presse qu’il a animée ce jeudi, au siège de son cabinet. Le conférencier a tenu à préciser que “cette décision n’a été prise qu’après s’être assuré de la possibilité de réalisation de ces travaux de bitumage en dehors de la période estivale”. “Pour ce faire, soutient l’orateur, nous avons jugé utile de faire appel à des spécialistes en la matière. Ainsi, le directeur central des infrastructures aéroportuaires au niveau du ministère des travaux publics, accompagné du directeur des ports au ministère des transports et de la directrice des travaux publics de la wilaya de Béjaïa, se sont déplacés sur les lieux afin de mener une étude sur la faisabilité d’un tel projet”.Revenant sur le séisme qui venait de secouer le village de Laâlam, le premier responsable de la wilaya de Béjaïa estimera que “c’est un miracle du fait que les dégâts engendrés sont moins importants par rapport au degré d’intensité de la secousse qui a atteint 5,8 sur l’échelle de Richter”. Soulignant au passage la célérité des secours et la solidarité agissante des citoyens, le wali de Béjaïa indiquera que “le bilan officiel de cette catastrophe naturelle fait état de 4 morts et 68 blessés”, précisant que “deux femmes souffrant de quelques fractures restent les seules victimes se trouvant toujours à l’hôpital Khellil-Amrane de Béjaïa. Ces dernières devraient rejoindre leurs domiciles respectifs dans quelques jours”.Concernant les dégâts matériels, M. Fatmi fera savoir que “sur les 527 habitations diagnostiquées par les services du CTC, 197 ont été déclarées comme bâtisses endommagées (102 classées orange et 95 rouge”.  À cela s’ajoutent les six classes démolies au niveau de l’école primaire Oumdane qui compte quelque 307 élèves scolarisés. Les fissures des murs du CEM de la localité constituent également un danger pour la sécurité des élèves. Selon le chef de l’exécutif de la wilaya de Béjaïa, toutes ces classes feront l’objet de travaux de renforcement ou de colmatage qui devront permettre aux écoliers de la région de retrouver leurs bancs de classe dans les meilleures conditions. L’orateur tient également à rassurer les familles sinistrées que ”la reconstruction des maisons endommagées aura lieu dans les plus brefs délais”.  “Nous allons demander 200 logements ruraux qui seront financés en trois tranches. Le montant de l’aide de l’État est de 50 millions de centimes pour chaque logement rural”, a-t-il affirmé. KAMEL OUHNIA

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..