Aïn Témouchent, 232 têtes de moutons emportées par les crues

Liberte; le Samedi 24 Janvier 2015
3

Les dernières précipitations qui se sont abattues, mercredi et jeudi derniers dans la wilaya de Aïn Témouchent ont provoqué d’énormes dégâts à tel point qu’une cellule de crise a été mise sur pied au niveau de l’unité principale de la Protection civile du chef-lieu de wilaya.
Selon la Protection civile, 75 interventions ont été effectuées durant ces deux jours dont la plus importante s’est déroulée dans la matinée de jeudi au niveau de l’exploitation agricole S. Lecheleche relevant de la commune de Hassasna dans la daïra de Hammam Bou Hadjar où il a été enregistré la perte de 232 têtes de moutons qui ont été emportées par les crues d’un oued qui a débordé. A Hammam-Bou-Hadjar, Béni-Saf, Aïn Tolba, Aïn Témouchent, El-Amria, Hassi El-Ghella, Aïn El-Arba plusieurs habitations ont été endommagées par les infiltrations d’eaux pluviales. A la cité des Thermes, un camion a percuté un mur de 3 mètres qui s’est totalement effondré sur un véhicule en stationnement.
A Terga-plage deux conducteurs dont les véhicules étaient cernés par les crues ont été sauvés in extremis par les agents de la Protection civile alors que plusieurs routes étaient fermées à la suite de l’érosion du sol et la chute d’arbres de pins d’Alep, notamment au niveau du CW10 dans la commune de Aïn Toba, CW22 reliant Béni Saf à la localité de Béni Ghenam ainsi que la RN96 reliant Béni Saf à Aïn Témouchent alors qu’à Aïn El Arba plusieurs automobilistes ont connu des difficultés pour rejoindre les douars épars. Le CW95 reliant Aïn Témouchent à Sidi Bel-Abbès par Sidi Boumediène a été coupé à la circulation alors que des coupures d’électricité ont été signalées dans plusieurs localités.
Enfin, ces précipitations qui ont atteint les 104,9 mm ont été bénéfiques pour les petits barrages et autres retenues collinaires qui ont fait le plein puisque le taux global de remplissage a atteint les 64% alors que d’autres petits barrages ont atteint 100% à l’exemple de celui de Sidi Ameur dans la commune d’Ouled Kihal, celui de Aïn Guemar à Aghlal a atteint 75%.

M. L

Categorie(s): ouest

Auteur(s): LARADJ M

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..