AÏN TÉMOUCHENT, Des locaux commerciaux squattés à El-Amria

Liberte; le Mardi 18 Novembre 2014
3

Depuis leur éradication par les autorités locales en 2012 au lendemain de la distribution de 224 logements dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire, les habitations illicites refont surface à El-Amria, une localité chef-lieu de daïra située à une trentaine de kilomètres à l’est de Aïn Témouchent. Une situation créée à la suite du squat de plusieurs locaux professionnels réalisés dans le cadre du programme des 100 locaux du président de la République, ainsi que certains locaux commerciaux situés au rez-de-chaussée des immeubles. Selon nos informations, en 2012, la commission ad hoc a recensé quelque 80 habitations précaires supposées être démolies. Notre source nous indiquera que ces locaux ont déjà été attribués à leurs bénéficiaires en attente de résoudre leur situation administrative afin de les exploiter. Certains locaux sont exploités par des jeunes pour en faire un lieu de trafic de psychotropes et de commercialisation illicite de boissons alcoolisées. Ainsi, face à l’absence d’une réaction de la part des autorités locales, ces squatteurs veulent saisir l’occasion du passage de la commission chargée de la distribution des logements sociaux qui entamera son travail sur le terrain pour prétendre bénéficier d’un logement décent.

M. L.
 

Categorie(s): ouest

Auteur(s): LARADJ M

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..