AÏN TÉMOUCHENT, Le régime de la demi-pension dans l’expectative

Liberte; le Jeudi 20 Novembre 2014
3

Les proviseurs de plusieurs lycées implantés à travers le territoire de la wilaya viennent d’adresser une longue lettre revendicative à la directrice de l’éducation nationale portant sur plusieurs points relatifs à leurs préoccupations, qui sont en majorité d’ordre professionnel.
D’ailleurs, certains proviseurs ont tout simplement menacé de retourner vers les postes d’origine si aucune solution n’est envisagée. L’insuffisance sinon à l’absence d’encadrement administratif et financier a été cette goutte qui a fait déborder le vase. Selon le document en question, les chefs des établissements secondaires ne savent plus sur quel pied danser.
Ils ne savent plus s’ils ont la qualité d’ordonnateurs ou celle de comptable publics, deux postes qui jouissent de la séparation des pouvoirs comme le stipule la réglementation.
Les signataires de la lettre évoquent l’existence d’une pression émanant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, l’absence d’une protection ainsi que l’absence du contrôle financier qui puisse éviter une anarchie dans l’exécution du budget et de gestion, un cadre juridique prévu dans la loi 90/21, notamment en ses articles 58 à 61. ‘‘Et c’est pour cette raison qu’il a été convenu d’arrêter d’approvisionner le magasin en produits alimentaires destinés aux élèves qui bénéficient du régime de la demi-pension, et ce, à compter du dimanche 23 novembre prochain afin de permettre à qui de droit de se pencher sur cette situation en trouvant un cadre juridique qui puisse protéger l’ordonnateur, sachant que le nombre des demi-pensionnaires de certains établissements dépasse les 80 élèves, un chiffre que le budget ne peut supporter’’. Les chefs des établissements secondaires ont demandé en outre la régularisation administrative et financière des nouveaux directeurs qui attendent leurs nominations ainsi que la régularisation des logements de fonction implantés au sein des établissements qui sont toujours occupés et qui devront être affectés à qui de droit.   
 

Categorie(s): ouest

Auteur(s): LARADJ M

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..