Algérie-Burkina Faso, Arees signe un accord avec Sogemab

Liberte; le Lundi 18 Mai 2015
3

L’Agence de gestion des réalisations et des équipements des établissements sanitaires (Arees) vient de signer à Alger un protocole d’accord de coopération avec son homologue burkinabaise, la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (Sogemab). À travers cet accord, les deux institutions comptent échanger leurs expériences dans le domaine de la santé. Les deux agences envisagent, également, de mettre en place une assistance technique mutuelle et arrêter un programme de formation au profit de leurs personnels respectifs.
L’Arees s’ouvre ainsi à tous les pays africains et compte partager son expérience avec ses consœurs de par le continent. “Nous voulons rapprocher les potentialités et les compétences que recèlent tous les pays africains en matière de soins, de formation, d’équipements…”, explique Lazhar Bounafaâ, directeur général d’Arees. “Ce protocole d’accord sert à développer plusieurs pistes de réflexion dans l’intérêt de tous les pays africains”, précise-t-il. L’autre objectif recherché par le Burkina Faso, indique le DG de la Sogemab, le colonel-major Daouda Traore, est la création d’un réseau relatif à la réalisation d’infrastructures et des équipements de santé, composé des États africains. “Nous sommes ici pour avoir une idée sur le fonctionnement de l’Arees et sa relation avec les fabricants et autres fournisseurs d’équipements”, affirme le colonel-major, M. Daouda. Le DG de la Sogemab estime que l’Algérie dispose de grandes capacités en termes d’organisation, d’infrastructures, de CHU, de ressources humaines, de plateaux techniques et de maintenance… autant d’achats de masse qui peuvent profiter au Burkina Faso dans le cadre d’une mutualisation. “Ce sont autant d’opportunités dont peut bénéficier notre pays”, avoue M. Traore.
La présence du ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, d’une part, et de l’ambassadeur du Burkina Faso à Alger, de l’autre, à la cérémonie de signature de l’accord prouve clairement la volonté des deux pays à approfondir ce partenariat dans le secteur de la santé. Il est à noter que l’Arees a signé d’autres protocoles précédemment tel celui conclu avec le bureau Business France Algérie à l'occasion de la 2e édition du salon international Al-Moustechfa.
Cet accord vise à établir un cadre d'échanges entre les deux parties, la rénovation et la restructuration des établissements de santé ainsi que la coopération dans le domaine d'hygiène, de l'architecture, de la formation, du développement et de l'exploitation des hôpitaux.

B. K.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Badreddine KHRIS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..