Algérie Profonde, Bréves de l'Est

Liberte; le Samedi 4 Juin 2016
3

Sétif : Plus de 60 équipements MSAN mis en service depuis le début de l’année
 La direction opérationnelle d’Algérie Télécom (DOT) de Sétif a réussi depuis le début de l’année en cours à l’installation et la mise en service de plus de 60 équipements à base de fibre optique (multiservice area node) appelé communément MSAN. Selon Mlle Manel Bouderbali, responsable de la cellule de communication de la direction opérationnelle de Sétif, l’objectif de cette opération qui se poursuit à une cadence effrénée est d’offrir aux clients une technologie qui permet de moderniser le réseau téléphonique et du coup généraliser l’accès à internet haut débit allant de 1 à 8 mégabits avec une meilleure qualité de connexion et une réduction notable des pannes. “Depuis le début de l’année 2016, les équipes techniques d’AT ont réussi l’installation de 64 équipements à travers les quatre coins de la wilaya avec plus de 31 200 lignes téléphoniques, notamment à Sétif, El-Eulma, Tizi n’Brahem, Aïn Azel, Bouandès, Bougaâ, Maoklane, Bir El-Arch, Salah Bey et Guenzet”, dira Mlle Bouderbali. Par ailleurs, notre interlocutrice a indiqué à Liberté qu’une vingtaine d’équipements de la même technologie seront installés durant le mois de juin.
F. SENOUSSAOUI

Les bénéficiaires de l'habitat rural en colère à Aïn Abbessa
Le programme d'aide à la construction de l'habitat rural, attribué à la commune de Aïn Abbessa (au nord de la wilaya de Sétif), depuis 2011, accuse un grand retard lié notamment à l’attribution des permis de lotir. En effet, la lenteur des procédures administratives n’a pas manqué de susciter la colère des 310 bénéficiaires répartis sur les villages de Takouka, El-Batha, El-Kharba et Chaâbat Chorfa. “Notre attente remonte à 2011, date de l’affichage de la liste. Nous avons reçu les décisions en 2012, cependant le retard dans la délivrance des permis de lotir a freiné l’opération, car nous ne pouvons pas entamer les travaux de réalisation”, nous dira un représentant des bénéficiaires. Selon le P/APC, les services de la municipalité ont choisi les terrains qui devront abriter ces chantiers tout en indiquant que la direction de l’hydraulique a émis des réserves au niveau du lotissement du village de Takouka. “Nous n’attendons que la levée des réserves par le bureau”, a tenu à préciser notre interlocuteur.
A. LOUCIF

Couffin du Ramadhan à Khenchela : 1050 familles nécessiteuses recensées à M’toussa
 Dans le cadre du programme de solidarité durant le mois sacré du Ramadhan, 1050 familles nécessiteuses seront prises en charge cette année dans la commune de M’toussa, au nord de la wilaya de Khenchela, selon une source bien informée. En effet, tous les moyens ont été requis par les services de la commune en vue d'assurer cet élan de solidarité, au profit des familles socialement démunies, précise notre source. Dans ce cadre, 370 millions de centimes ont été mobilisés pour le financement de cette opération dont le coût d'un couffin varie entre 3000 et 3500 DA en produits alimentaires de base (pâtes, huile, tomate, sucre...). Par ailleurs, plus de 40 000 familles nécessiteuses réparties sur 20 communes attendent toujours leur couffin de Ramadhan, dans le cadre de l’opération de solidarité initiée par les APC conjointement avec les services de la direction de l’action sociale (DAS) de la wilaya de Khenchela.
M. ZAIM

Categorie(s): est

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..