Algérie Profonde, Bréves de l'Est

Liberte; le Lundi 4 Juillet 2016
3

Guelma   : Cité Gahdour, un site prisé pour les veillées familiales
 Implantée sur les hauteurs du chef-lieu de wilaya, la cité Gahdour-Tahar est indéniablement le site de détente préféré des Guelmis pendant la saison estivale et les veillées ramadhanesques. En effet, ce vaste espace qui abrite une esplanade, une aire de jeux, un terrain de sports et de larges avenues attire quotidiennement des milliers de citoyens des deux sexes qui s'adonnent à des promenades ou préfèrent s'asseoir sur des bancs publics ou des gradins du théâtre de verdure pour se détendre et respirer un air frais. Cependant, les services de l'APC doivent s'impliquer pour assainir ces lieux de loisirs qui sont jonchés de déchets hétéroclites, arroser les rues et rafraîchir les espaces verts durant cette saison estivale caractérisée par une canicule époustouflante. Chaque nuit, pendant ce mois sacré de Ramadhan, les familles, des couples et des jeunes envahissent la cité Gahdour et veillent jusqu'à une heure ou deux heures du matin. Une mère de famille nous confie : “Les responsables de l’APC doivent répondre à nos attentes : nettoyer à grande eau cet espace, installer de grands bacs à ordures à l'intention des promeneurs, renforcer l'éclairage public. En somme, nous ne demandons pas l'impossible, et les élus locaux sont appelés à réagir rapidement dans l'intérêt général !” D'autre part, les responsables de la Sûreté de wilaya gagneraient à affecter des éléments pour assurer la sécurité des citoyens.
HAMID BAALI

Guelma : Arrestation de 2 narcotrafiquants en possession de 2 kg de kif traité
À la faveur d'intenses investigations et à la surveillance discrète de malfrats, les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de la wilaya de Guelma ont opéré un coup de filet le week-end écoulé. La fouille d'un véhicule Renault Mégane à la cité Champ-de-Manœuvre, sur les hauteurs de la ville, a permis aux policiers de confondre les deux occupants, 26 et 29 ans, originaires de Khézaras et Guelma, qui étaient en possession de près de deux kilos de kif traité sous forme de plaquettes, de centaines de comprimés psychotropes et d'armes blanches prohibées. Les deux individus ont été présentés au parquet de Guelma pour possession et commercialisation de drogues et port d'armes blanches. Le magistrat instructeur a ordonné leur détention provisoire.
HAMID BAALI

Categorie(s): est

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..