Algérie Profonde, Bréves de l'Ouest

Liberte; le Dimanche 16 Novembre 2014
3

Sidi Bel-Abbés : 20 ans de prison pour trafic de drogue
< Deux hommes, H. H. et A. A., âgés respectivement de 40 et 45 ans ont été condamnés à 20 ans de réclusion criminelle pour trafic, transport et détention de drogue en bande criminelle organisée. Selon l’arrêt de renvoi, cette affaire remonte à mars dernier lorsque les éléments des Douanes algériennes ont intercepté un véhicule de marque Golf série 6 au niveau d’un barrage de contrôle dressé sur l’autoroute Est-Ouest à l’intérieur duquel ils trouveront 20 kg de kif traité. A. A., conducteur du véhicule et chômeur de son état sera arrêté. L'enquête menée a permis d'identifier et d'arrêter son complice, H. H., à qui était destinée la marchandise. L’enquête a également révélé que le véhicule appartenait à la conjointe de A. A.. Ce dernier a rejeté les accusations portées contre lui affirmant ne pas connaître la nature du chargement. De son côté, H. H., a lui aussi nié toute relation avec la drogue saisie, mais les témoins appelés à la barre les ont enfoncés dans l’affaire. Le représentant du ministère public a requis la perpétuité à l’encontre des deux prévenus. Les avocats de la défense ont plaidé l’innocence et réclamé l’acquittement de leurs mandants.
A. BOUSMAHA

CHLEF Arrestation d’un dealer à Oued-Sly
< Les éléments de la brigade de recherches et d’investigations de la sûreté de la wilaya de Chlef ont arrêté, ce week-end, un dealer en possession de près de 1 kilogramme de kif à Oued-Sly à une quinzaine de kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya. Selon nos sources, c’est suite à des informations recueillies par les policiers que cette arrestation a eu lieu, précisément à l’intérieur d’une orangeraie où le mis en cause avait l’habitude d’écouler sa marchandise. Agé d’une trentaine d’années et connu des services de sécurité, le dealer a été placé sous mandat de dépôt.
AHMED CHENAOUI

TLEMCEN : Plus de 40 mines antipersonnel retrouvées le long de la frontière
< Plus de 40 mines antipersonnel ont été découvertes le long de la frontière avec le Maroc par les militaires dans le cadre d’une opération de recherche des mines que l’armée française avait semées le long de la ligne Morice. C’est suite à l’explosion d’une de ces mines dans la région de Raouia de la commune de Laricha qui a causé 2 morts et 4 blessés que cette opération a eu lieu. Dans cette région, 22 mines ont été déterrées alors 20 autres ont été retrouvées dans le nord de la frontière près de Marsa Ben M’hidi.
AMMAMI Mohammed

MAGHNIA : Un réseau de trafic d’ecstasy démantelé
< Plusieurs membres d’un réseau de trafic de psychotropes dont des mineurs ont été interpelés par les éléments de la police judiciaire. Ce réseau qui recrutait des mineurs scolarisés pour le deal auprès de consommateurs dans des cafés et autres établissements publics a été démantelé suite à des investigations qui ont permis l’interpellation en flagrant délit de vente de plusieurs dealers membres du réseau, dont 2 mineurs. Les quantités que chacun d’eux détenait allaient de 40 à 100 comprimés. Au total, 600 comprimés d’ecstasy ont été retrouvés chez ces dealers.
A. M.

Un des blessés de la Corniche décède
< Un des trois blessés de l’accident de la route qui s’est produit dans la soirée de ce jeudi à Cap Falcon, sur la corniche oranaise, est décédé quelques heures après son admission à l’hôpital de Aïn Turck, suite à ses graves blessures à la tête. Rappelons qu’une Audi 4 immatriculée à Alger avec à son bord trois personnes originaires de Tiaret, a dérapé au niveau de Cap Falcon avant d’aller s’encastrer dans la devanture d’un restaurant. L’excès de vitesse serait derrière cet accident.
A. A.
 

Relizane   : Un inspecteur de la répression des fraudes épinglé
< Un inspecteur principal de la répression des fraudes exerçant au niveau de la direction de commerce de la wilaya de Relizane a été pris en flagrant délit de corruption par les éléments de la brigade économique et financière relevant de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya de Relizane, apprend-on de bonnes sources. Les faits remontent à la fin de la semaine écoulée, quand un commençant âgé de 29 ans s’est présenté à la PJ pour déposer plainte contre le fonctionnaire indélicat âgé de 32 ans. Selon les dires du plaignant, l’inspecteur principal s’est présenté à son magasin, accompagné d’agents  de la direction de commerce. A l’issue du contrôle, au cours duquel ces derniers ont relevé plusieurs infractions à la législation, l’inspecteur principal lui aurait suggéré qu’un “arrangement” était possible moyennant un pot-de-vin. Un guet-apens a été dressé par les éléments de la BEF aidés par la victime afin de prendre le fonctionnaire en flagrant délit de corruption. Déféré devant le représentant du parquet de Relizane sous les chefs d’inculpation de perception de pots-de-vin sous abus de pouvoir et menaces, il a été placé sous mandat de dépôt.
M. Seghier

Un commerçant interpellé à Mazouna
< Le magistrat instructeur près le tribunal de Mazouna a placé sous mandat de dépôt à la fin de la semaine écoulée individu âgé de 29 ans, mis en examen pour obstruction à un contrôle et usurpation d’identité, apprend-on de bonnes sources. Le prévenu avait été interpellé par les éléments de la police judiciaire suite à une plainte déposée par des agents de la brigade de répression des fraudes. Le mis en cause s’est vivement opposé à l’opération de contrôle outrageant les fonctionnaires en mission.                
M. S.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..