Algérie Profonde, Bréves de l'Ouest

Liberte; le Samedi 13 Decembre 2014
3

Mascara :  2103 appels à la police en novembre
 Les services de la sûreté nationale de la wilaya de Mascara ont enregistré 2103 appels téléphoniques au cours du mois de novembre sur les numéros prévus à cet effet à savoir le 15-48 et le 17,  soit une moyenne de 69 appels par jour. Dans ce contexte, force est de constater que les services de police prennent en considération tous les appels en vue d’intervenir pour venir en aide aux citoyens et répondre à leurs préoccupations. Parmi ces appels il y a lieu de noter que 109 demandes ont été formulées pour des interventions et de secours, 22 appels pour signaler des accidents de la circulation, 656 demandes de renseignements et d’orientations ainsi que 1287 autres demandes diverses. Le 15-48 a reçu 577 appels durant le mois écoulé, en majorité des demandes diverses au nombre de 278 appels, 196 demandes de renseignements. Quant aux demandes d’interventions et de secours, elles sont au nombre de 89, ainsi que 14 signalements d’accidents de la circulation. Il est mis en évidence l’importance de ce numéro dans le traitement d’un grand nombre d’affaires permettant d’arrêter les suspects et surtout de sauver la vie des citoyens.
A. B.
 
AÏN TÉMOUCHENT : Fermeture de 19 locaux commerciaux
Les services de la direction du commerce de la wilaya ont recensé au cours du mois de novembre 128 infractions sur 973 interventions. En effet, en ce qui concerne les infractions en matière de pratiques commerciales, 464 interventions ont donné lieu à l’établissement de 70 procès-verbaux à l’encontre des réfractaires qui feront l’objet de poursuites judiciaires et la fermeture de
2 locaux commerciaux. De leur côté, sur les 509 interventions qu’ils ont effectuées, les agents de la DCP relevant du service du contrôle de la qualité et de la répression de la fraude ont dressé 58 procès-verbaux pour des poursuites judiciaires et proposé la fermeture de 17 locaux commerciaux. Les infractions se résument généralement au défaut de registre du commerce, pratique d’une activité contraire au registre du commerce et au non-respect des conditions d’hygiène. En ce qui concerne les mesures préventives, la DCP  a procédé à la saisie et à la destruction d’une quantité de produits avariés estimés à 123kg et composés de viande hachée, viande de poulet, pâtisserie, beurre, dates et produits cosmétiques d’une valeur globale estimé à 50 000 DA. Dans le même sillage le service du contrôle de la qualité et de la répression de la fraude a effectué 17 prélèvements de produits incriminés (semoule, farine,  lait pasteurisé et pâtisserie).

M. L

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..