Algérie Profonde, Bréves de l'Ouest

Liberte; le Dimanche 14 Decembre 2014
3

TIARET : Le P/APC de Hammadia devant la justice
 Moins d’une semaine après la condamnation du maire de Frenda à la peine de deux ans de prison avec sursis, pour une affaire qui remonte à 2012 et portant sur des irrégularités dans l’acquisition et la distribution des colis alimentaires au profit des nécessiteux, neuf membres de l’APC de Hammadia ont été entendus, jeudi dernier, par le magistrat instructeur près le tribunal de Sougueur. Ces derniers ont été convoqués pour témoigner dans une affaire opposant leur président à un entrepreneur qui l’avait accusé d’une insubordination caractérisée envers sa personne. En effet, la victime avait, lors de sa déposition, révélé avoir été agressé par des énergumènes que le maire aurait remontés contre lui après une première plainte portant sur des injures proférées  par le premier magistrat de la ville. Par ailleurs, en attendant l’épilogue de ce dossier, autant rappeler que le P/APC de Hammadia a été suspendu, il y a quelques jours, par le wali qui a placé aux commandes une élue d’obédience MPA. Une décision qui n’a pas été sans faire grincer les dents des autres élus qui ont interpellé le chef de daïra afin de procéder à une élection interne devant déterminer le remplaçant du maire.
R. SALEM

Ghriss (Mascara) : Saisie de boissons alcoolisées
 Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de daïra de Ghriss ont réussi à saisir une quantité de boissons alcoolisées, et ce, suite à un renseignement parvenu à ladite brigade faisant état que le dénommé R. A., 30 ans s’adonnait au commerce frauduleux de boissons alcoolisées. Les services de police ont donc lancé des investigations et ont placé l’individu en question sous surveillance pendant environ un mois. Entretemps, une autre infirmation est parvenue aux enquêteurs, précisant que le mis en cause est entré en possession d’une quantité d’alcool qu’il gardait dans son domicile. Les policiers ont procédé à la perquisition de son domicile où ils ont mis la main sur 15 bières de marque Beaufort et un carton de vin rouge El-Bordj dissimulés dans une armoire. Après investigations, les policiers ont réussi à saisir une autre quantité à savoir 48 cartons de Beaufort et 12 de vin rouge El-Bordj que le suspect gardait dans son local commercial. Une somme d’argent d’un montant de 16.000 DA, revenu du commerce illicite, a aussi été saisie. Le mis en cause a été présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Ghriss qui l’a placé en détention provisoire.
A. B.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..